mercredi 15 mai 2024

« Je ne travaille avec aucun juif » : Propos tenus par l’influenceuse Poupette Kenza .

 

 

 « Je ne travaille avec aucun juif » : l’influenceuse Poupette Kenza rétropédale après avoir tenu des propos antisémites

 De graves propos qui ont rapidement eu un écho. L’influenceuse Poupette Kenza, suivie par plus d’un million de personnes sur les réseaux sociaux, a tenu des propos antisémites dans une story Instagram diffusée mercredi sur son compte personnel.

« Je vous le dis, au moins c’est clair et net, je suis une pro-palestinienne », affirme d’abord la star des réseaux sociaux, de son vrai nom Kenza Benchrif, dans une vidéo tournée face caméra. « Je ne travaille pour aucune personne sioniste ou juive (…) Je n’ai aucun partenaire, aucun agent qui est juif ou quoi que ce soit », développe ensuite Poupette Kenza.

Très vite, la story est repérée et relayée mercredi après-midi sur X (ex-Twitter). Au fil des minutes, elle devient de plus en plus virale, jusqu’à être visionnée près d’un million de fois sur le réseau social. Les critiques à l’encontre de l’influenceuse se multiplient et, en début de soirée, l’influenceuse revient sur ses propos dans une nouvelle story diffusée sur Instagram.

 Depuis, le compte Instagram de l’influenceuse n’est plus accessible. Elle est suivie par 1,2 million de personnes sur le réseau social. Il est encore impossible d’établir un lien entre ces vidéos publiées en story et l’inaccessibilité au compte.

 « Je n’ai rien contre les juifs (…) juste contre les sionistes et ceux qui financent le génocide »

« Je me suis mal exprimée, j’ai dit que je ne travaillais pas avec les juifs. Nan les filles, moi je n’ai rien contre les juifs, je n’ai rien contre les chrétiens, je n’ai rien contre les musulmans. C’est juste contre les sionistes et ceux qui financent le génocide (…) contre ceux qui cautionnent et défendent ça. S’il y’a des poupettes qui sont juives, qui me suivent et qui sont contre tout ce qu’il se passe, il n’y a pas de soucis, bienvenue dans la team », a tenu à rectifier l’influenceuse.

Mais ce n'est pas la première fois que Kenza tient des propos incitant à la haine !

Plainte déposée.

BTA

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire