Affichage des articles dont le libellé est Cyril Hanouna. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Cyril Hanouna. Afficher tous les articles

lundi 19 septembre 2022

Un appel au renvoi d’un chroniqueur de TPMP proche de sphères antisémites

Olivier Rohaut est chroniqueur régulier de l'émission de Cyril Hanouna ; l'homme est proche du militant antisémite Germain Gaiffe, ami de Dieudonné

Olivier Rohaut, alias « Oliv Oliv », un des meneurs des mouvements anti-pass sanitaire à Nice, est chroniqueur régulier depuis le début de l’année dans l’émission « Touche Pas à Mon Poste » de Cyril Hanouna sur C8.

Suivi par près de 280 000 personnes sur Facebook, il est également proche de Germain Gaiffe, meurtrier français surnommé le « dépeceur de Montauban », libéré de prison l’an dernier, ami du terroriste Carlos et proche de Dieudonné.

Récemment, les deux hommes ont participé à un direct sur Internet organisé par la chaine YouTube complotiste et extrémiste ADBK TV. Dans un extrait posté par le compte Twitter « Jugé coupable », ils défendent ensemble Dieudonné, et regrettent l’annulation de son projet de spectacle avec Jean-Marie Bigard.

Dans le même court extrait, l’ancien maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany est aussi insulté de « connard » par Olivier Rohaut et les militants antiracistes de la plateforme « Balance ton antisémite » sont taxés de « rats » par Germain Gaiffe.

Court extrait de cette vidéo:


« Je dois sortir pour pouvoir trouver un Juif pour pouvoir l’étriper sinon je ne m’endors pas », ricane aussi l’animateur d’ADBK TV dans la vidéo.

« Jugé coupable » réclame ainsi l’éviction immédiate du chroniqueur de l’équipe de « Touche Pas à Mon Poste », et dit attendre des explications de la part de la chaîne C8.

Contacté, le service presse de C8 n’a toujours pas réagi .


Devant le grand silence du maitre du Paf,

nous ne pouvions en rester là et l' interpellions à nouveau https://twitter.com/JCoupable/status/1570392967944208385?s=20&t=DTmqQzqAJR7MVr2WuvIaJQ

Pas un seul retour de la part de Cyril Hanouna à qui nous avions fait parvenir notre tweet et la vidéo de son chroniqueur Oliv Oliv aux côtés de ces deux antisémites que sont Germain Gaiffe et Dominique Desson alias ADBK.

TPMP la seule émission du PAF à recevoir des complotistes et antisémites sur son plateau.

Hanouna : "DOCTEUR SCOOP ET MISTER MYTHO"

Le protégé de Bolloré se veut le porte-parole des invisibles et le sauveur d’une France fracturée. Derrière la coolitude affichée, il cultive en réalité une vision communautariste où tout se vaut. Et tout se vend. L’industrie médiatique est-elle le futur de la politique ? Les prétentions nouvelles en la matière de Cyril Hanouna, roi du divertissement télé et pièce maîtresse du groupe Bolloré, donnent à méditer, ne serait-ce que par la force d’attraction qu’il exerce sur les politiques. D’autant plus que le roi brigue désormais une nouvelle couronne : celle de grand réconciliateur des Français. Hanouna, sauveur d’une France fracturée ? Ce n’est pas une nouvelle farce mais la thèse, un brin mégalo, qu’il défend dans un livre, Ce que m’ont dit les Français (Fayard).

Porte-parole auto-institué des Français invisibles, Hanouna veut obliger les politiques à les entendre. Ne nous pinçons pas le nez : le but est honorable, et on ne lui contestera ni l’instinct, ni l’empathie. Mais, outre le risque de déclassement que le mélange des genres entre info et divertissement fait peser sur la vie politique, il y a dans le projet même d’Hanouna quelque chose qui cloche, qui tient d’une part à la foi aveugle qu’il confesse dans le témoignage brut, plaçant le politique sous la tyrannie de l’opinion – « Je crois à la force de l’instinct, de l’émotion, et à la seule vérité du plateau » – et d’autre part à une vision ouvertement communautariste de la société, segmentée en groupes religieux, ethniques ou encore sexuels. Il est, de ce point de vue, l’enfant-roi de l’âge identitaire.

DOCTEUR SCOOP ET MISTER MYTHO

Ainsi le "respect des communautés" lui tient lieu de principe d'harmonie. Par suite de tout ce qui vient troubler cette paix chimérique l'horripile. Si il avait feint d'être bon joueur quand Charlie Hebdo l'avait croqué en champion de crétinisation télévisuelle, il méditait sa vengeance contre l'hebdomadaire satirique, moins pour cette offense dérisoire que pour un crime pourtant inconnu de la loi française : le blasphème. Incapable de saisir la différence entre insulter le croyant et critiquer la religion, Hanouna semble vouer une haine inextinguible à l'hebdomadaire satirique, au point de choisir le 2 septembre 2020 jour de l'ouverture du procès des attentats, pour balancer en direct, avoir été contacté "avant 2015", via son avocat, par des "gens de Charle" pour...racheter le titre. Crédibilité du Scoop ? Très moyenne, au vu du prudent rétropédalage d'Hanouna dans son livre : il maintient que son avocat l'a sollicité pour aider Charlie, mais les journalistes de l'hebdo, eux, ont disparu de la comptine. Gros scoop ou gros mytho ?

Même acharnement contre Mila, qu'il dépeint avec une condescendance contrite en ado lunatique manipulée par ses parents, coupables de " s'être laissé griser par les soutiens qu'elle a reçus". Lui reconnaissant du bout des lèvres la qualité de victime pour les cent mille insultes et les dizaines de menaces de mort, Hanouna, appliquant un code d'honneur de cour de récré, la juge pour autant coupable de la première offense : c'est moche pour elle , mais elle l'a bien cherché.

Dès qu'on touche à la religion, Hanouna peut aller très loin dans l'inversion des rôles. Ainsi le 21 septembre 2020, il s'attarde pour la deuxième fois en quatre jours sur le rappeur Freeze Corleone, qui cartonne sur les plateformes de téléchargement en se disant motivé "comme Adolf dans les années 30" et avoue n'avoir "RAF-rien à foutre-de la Shoah". A un fan du rappeur à qui il a complaisamment tendu le micro, l'animateur demande s'il comprend que ses paroles puissent choquer " une communauté", puis enchaine une longue tirade contre...Mila, en des termes choisis : "Pour moi ce qu'elle a fait, c'est de la merde !" puis, plaçant les paroles " insupportable" de Mila au même niveau que celles du rappeur antisémite, il oriente le tir sur Charlie :" J'le dis franchement, ces caricatures...mettent de l'huile sur le feu", Mila , Charlie, Freeze Corleone, même combat ? Autant accuser Manouchian et la France Libre de provoquer les Nazis , comme le faisait alors Radio Paris.

Le côté obscur de la farce

Autre dérapage, en octobre dernier, à la suite d'une agression homophobe à Mont-geron (Essonne), Yanis, un adolescent de la cité, a été tabassé par toute une bande aux cris de " sale gay, pédé !". en plateau, Hanouna invite un " grand frère " dénommé Nino. Campant le sage revenu de tout et cherchant l'apaisement, Nino conteste formellement le caractère homophobe de l' agression, et dénonce ceux qui ont prétendu " qu'une bande de noir attaquait un Blanc ". L'animateur abonde dans son sens répétant à quatre reprises " on l'a présenté comme une agression homophobe alors que pas du tout ". Problème, la version de Nino, qui n'était pas présent sur les lieux, est entièrement bidon, le caractère  homophobe de l'agression étant bel et bien établi. Du reste les internautes eurent tôt fait de remonter le fil twitter de Nino, truffé d'insultes antisémites et homophobes. Rétropédalage complet le lendemain : Yanis, en larme raconte son calvaire à l'antenne, sous le regard apitoyé d'un Hanouna qui n'ira pas jusqu'a s'excuser de se qui s'apparente à un véritable bidonnage.

Avec Hanouna, nous savions qu' on touchait aux limites extrêmes d'une société de divertissement où tout se vaut et tout se vend. On sait désormais que sous les dehors cool, Hanouna campe l'aile communautariste de l'empire Bolloré- réputé lui aussi épidermique sur la critique de la religion-, l'autre aile, nationaliste et identitaire, étant occupé par Zemmour. Deux facettes d'un même danger quand on tient à la dignité du débat démocratique ".

BTA

source : https://www.franc-tireur.fr/cyril-hanouna-la-mauvaise-soupe-dun-potache



BTA

mardi 24 mai 2022

Cyril Hanouna invite le logeur des terroristes du 13 novembre 2015 !

Cyril Hanouna renonce à interviewer Jawad, le logeur des terroristes des attentats de 2015, après avoir subi de vives réactions.

Le jour où débutent les plaidoiries des avocats des victimes, l'émission Touche pas à mon poste  programmait ce lundi la venue de Jawad Bendaoud, condamné en appel pour avoir logé deux terroristes après les attentats. 

"Le tweet sur Jawad Bandaoud a été retiré car la décision a été prise d'annuler sa venue dans l'émission". La formule laconique a été postée peu après 17 heures sur le compte Twitter de l'émission Touche pas à mon poste (TPMP) diffusée sur C8. 

Un peu plus tôt, une annonce assurait la promotion de l'émission de ce lundi accompagnée d'un commentaire "Le 18 novembre 2015, la France découvrait Jawad Bendaoud, le logeur. Relaxé puis condamné en appel après les attentats pour 'recel de malfaiteurs terroristes', Jawad a purgé sa peine et a décidé de sortir du silence. Il s'exprimera en direct dans TPMP".

"Course absolue au buzz", "indécence totale", "colère", "le choc est immense, je n'ai plus les mots"... Sur les réseaux sociaux, la participation de Jawad Bendaoud a soulevé une déferlantes de commentaires, y compris de victimes et de proches de victimes des attentats, le jour même où les avocats des parties civiles ont débuté leurs plaidoiries dans le cadre d'un procès fleuve. 

Brunella Emmanuelli, proche d’une victime du Bataclan s'est exprimée face à ce choix d'invité polémique: "Jamais de ma vie je me serais imaginer vous écrire pour demander ça. @Cyrilhanouna c’est avec une boule dans la gorge que je vous prie de ne pas nous faire ça.
Quand je parle de nous, c’est au nom de toutes les victimes des attentats du 13 novembre. TOUTES les victimes."— Brunella Emmanuelli (@B_emmanuelli) May 23, 2022

Face au tollé, l'animateur Cyril Hanouna tente une sortie façon rétropédalage en assurant que "Jawad Bendaoud devait être invité dans TPMP ce soir. Dans un cas comme celui-là, seul l'avis des victimes compte. J’ai donc pris la décision d’annuler l’interview", écrit-il.


Hanouna : "DOCTEUR SCOOP ET MISTER MYTHO"

Le protégé de Bolloré se veut le porte-parole des invisibles et le sauveur d’une France fracturée. Derrière la coolitude affichée, il cultive en réalité une vision communautariste où tout se vaut. Et tout se vend. L’industrie médiatique est-elle le futur de la politique ? Les prétentions nouvelles en la matière de Cyril Hanouna, roi du divertissement télé et pièce maîtresse du groupe Bolloré, donnent à méditer, ne serait-ce que par la force d’attraction qu’il exerce sur les politiques. D’autant plus que le roi brigue désormais une nouvelle couronne : celle de grand réconciliateur des Français. Hanouna, sauveur d’une France fracturée ? Ce n’est pas une nouvelle farce mais la thèse, un brin mégalo, qu’il défend dans un livre, Ce que m’ont dit les Français (Fayard).

Porte-parole auto-institué des Français invisibles, Hanouna veut obliger les politiques à les entendre. Ne nous pinçons pas le nez : le but est honorable, et on ne lui contestera ni l’instinct, ni l’empathie. Mais, outre le risque de déclassement que le mélange des genres entre info et divertissement fait peser sur la vie politique, il y a dans le projet même d’Hanouna quelque chose qui cloche, qui tient d’une part à la foi aveugle qu’il confesse dans le témoignage brut, plaçant le politique sous la tyrannie de l’opinion – « Je crois à la force de l’instinct, de l’émotion, et à la seule vérité du plateau » – et d’autre part à une vision ouvertement communautariste de la société, segmentée en groupes religieux, ethniques ou encore sexuels. Il est, de ce point de vue, l’enfant-roi de l’âge identitaire.

DOCTEUR SCOOP ET MISTER MYTHO

Ainsi le "respect des communautés" lui tient lieu de principe d'harmonie. Par suite de tout ce qui vient troubler cette paix chimérique l'horripile. Si il avait feint d'être bon joueur quand Charlie Hebdo l'avait croqué en champion de crétinisation télévisuelle, il méditait sa vengeance contre l'hebdomadaire satirique, moins pour cette offense dérisoire que pour un crime pourtant inconnu de la loi française : le blasphème. Incapable de saisir la différence entre insulter le croyant et critiquer la religion, Hanouna semble vouer une haine inextinguible à l'hebdomadaire satirique, au point de choisir le 2 septembre 2020 jour de l'ouverture du procès des attentats, pour balancer en direct, avoir été contacté "avant 2015", via son avocat, par des "gens de Charle" pour...racheter le titre. Crédibilité du Scoop ? Très moyenne, au vu du prudent rétropédalage d'Hanouna dans son livre : il maintient que son avocat l'a sollicité pour aider Charlie, mais les journalistes de l'hebdo, eux, ont disparu de la comptine. Gros scoop ou gros mytho ?

Même acharnement contre Mila, qu'il dépeint avec une condescendance contrite en ado lunatique manipulée par ses parents, coupables de " s'être laissé griser par les soutiens qu'elle a reçus". Lui reconnaissant du bout des lèvres la qualité de victime pour les cent mille insultes et les dizaines de menaces de mort, Hanouna, appliquant un code d'honneur de cour de récré, la juge pour autant coupable de la première offense : c'est moche pour elle , mais elle l'a bien cherché.

Dès qu'on touche à la religion, Hanouna peut aller très loin dans l'inversion des rôles. Ainsi le 21 septembre 2020, il s'attarde pour la deuxième fois en quatre jours sur le rappeur Freeze Corleone, qui cartonne sur les plateformes de téléchargement en se disant motivé "comme Adolf dans les années 30" et avoue n'avoir "RAF-rien à foutre-de la Shoah". A un fan du rappeur à qui il a complaisamment tendu le micro, l'animateur demande s'il comprend que ses paroles puissent choquer " une communauté", puis enchaine une longue tirade contre...Mila, en des termes choisis : "Pour moi ce qu'elle a fait, c'est de la merde !" puis, plaçant les paroles " insupportable" de Mila au même niveau que celles du rappeur antisémite, il oriente le tir sur Charlie :" J'le dis franchement, ces caricatures...mettent de l'huile sur le feu", Mila , Charlie, Freeze Corleone, même combat ? Autant accuser Manouchian et la France Libre de provoquer les Nazis , comme le faisait alors Radio Paris.

Le côté obscur de la farce

Autre dérapage, en octobre dernier, à la suite d'une agression homophobe à Mont-geron (Essonne), Yanis, un adolescent de la cité, a été tabassé par toute une bande aux cris de " sale gay, pédé !". en plateau, Hanouna invite un " grand frère " dénommé Nino. Campant le sage revenu de tout et cherchant l'apaisement, Nino conteste formellement le caractère homophobe de l' agression, et dénonce ceux qui ont prétendu " qu'une bande de noir attaquait un Blanc ". L'animateur abonde dans son sens répétant à quatre reprises " on l'a présenté comme une agression homophobe alors que pas du tout ". Problème, la version de Nino, qui n'était pas présent sur les lieux, est entièrement bidon, le caractère  homophobe de l'agression étant bel et bien établi. Du reste les internautes eurent tôt fait de remonter le fil twitter de Nino, truffé d'insultes antisémites et homophobes. Rétropédalage complet le lendemain : Yanis, en larme raconte son calvaire à l'antenne, sous le regard apitoyé d'un Hanouna qui n'ira pas jusqu'a s'excuser de se qui s'apparente à un véritable bidonnage.

Avec Hanouna, nous savions qu' on touchait aux limites extrêmes d'une société de divertissement où tout se vaut et tout se vend. On sait désormais que sous les dehors cool, Hanouna campe l'aile communautariste de l'empire Bolloré- réputé lui aussi épidermique sur la critique de la religion-, l'autre aile, nationaliste et identitaire, étant occupé par Zemmour. Deux facettes d'un même danger quand on tient à la dignité du débat démocratique ".

BTA

source : https://www.franc-tireur.fr/cyril-hanouna-la-mauvaise-soupe-dun-potache

Cyril et ses amis : https://www.balancetonantisemite.com/search/label/Cyril%20Hanouna








vendredi 17 décembre 2021

Hanouna : "DOCTEUR SCOOP ET MISTER MYTHO"

Hanouna principal relayeur de la sphère conspirationniste et de la dissidence. Pourvu qu'il y est du Buzz !

Cyril Hanouna, la mauvaise soupe d’un potache

Le protégé de Bolloré se veut le porte-parole des invisibles et le sauveur d’une France fracturée. Derrière la coolitude affichée, il cultive en réalité une vision communautariste où tout se vaut. Et tout se vend.

L’industrie médiatique est-elle le futur de la politique ? Les prétentions nouvelles en la matière de Cyril Hanouna, roi du divertissement télé et pièce maîtresse du groupe Bolloré, donnent à méditer, ne serait-ce que par la force d’attraction qu’il exerce sur les politiques. D’autant plus que le roi brigue désormais une nouvelle couronne : celle de grand réconciliateur des Français. Hanouna, sauveur d’une France fracturée ? Ce n’est pas une nouvelle farce mais la thèse, un brin mégalo, qu’il défend dans un livre, Ce que m’ont dit les Français (Fayard).

Porte-parole auto-institué des Français invisibles, Hanouna veut obliger les politiques à les entendre. Ne nous pinçons pas le nez : le but est honorable, et on ne lui contestera ni l’instinct, ni l’empathie. Mais, outre le risque de déclassement que le mélange des genres entre info et divertissement fait peser sur la vie politique, il y a dans le projet même d’Hanouna quelque chose qui cloche, qui tient d’une part à la foi aveugle qu’il confesse dans le témoignage brut, plaçant le politique sous la tyrannie de l’opinion – « Je crois à la force de l’instinct, de l’émotion, et à la seule vérité du plateau » – et d’autre part à une vision ouvertement communautariste de la société, segmentée en groupes religieux, ethniques ou encore sexuels. Il est, de ce point de vue, l’enfant-roi de l’âge identitaire.

DOCTEUR SCOOP ET MISTER MYTHO

Ainsi le "respect des communautés" lui tient lieu de principe d'harmonie. Par suite de tout ce qui vient troubler cette paix chimérique l'horripile. Si il avait feint d'être bon joueur quand Charlie Hebdo l'avait croqué en champion de crétinisation télévisuelle, il méditait sa vengeance contre l'hebdomadaire satirique, moins pour cette offense dérisoire que pour un crime pourtant inconnu de la loi française : le blasphème. Incapable de saisir la différence entre insulter le croyant et critiquer la religion, Hanouna semble vouer une haine inextinguible à l'hebdomadaire satirique, au point de choisir le 2 septembre 2020 jour de l'ouverture du procès des attentats, pour balancer en direct, avoir été contacté "avant 2015", via son avocat, par des "gens de Charle" pour...racheter le titre. Crédibilité du Scoop ? Très moyenne, au vu du prudent rétropédalage d'Hanouna dans son livre : il maintient que son avocat l'a sollicité pour aider Charlie, mais les journalistes de l'hebdo, eux, ont disparu de la comptine. Gros scoop ou gros mytho ?

Même acharnement contre Mila, qu'il dépeint avec une condescendance contrite en ado lunatique manipulée par ses parents, coupables de " s'être laissé griser par les soutiens qu'elle a reçus". Lui reconnaissant du bout des lèvres la qualité de victime pour les cent mille insultes et les dizaines de menaces de mort, Hanouna, appliquant un code d'honneur de cour de récré, la juge pour autant coupable de la première offense : c'est moche pour elle , mais elle l'a bien cherché.

Dès qu'on touche à la religion, Hanouna peut aller très loin dans l'inversion des rôles. Ainsi le 21 septembre 2020, il s'attarde pour la deuxième fois en quatre jours sur le rappeur Freeze Corleone, qui cartonne sur les plateformes de téléchargement en se disant motivé "comme Adolf dans les années 30" et avoue n'avoir "RAF-rien à foutre-de la Shoah". A un fan du rappeur à qui il a complaisamment tendu le micro, l'animateur demande s'il comprend que ses paroles puissent choquer " une communauté", puis enchaine une longue tirade contre...Mila, en des termes choisis : "Pour moi ce qu'elle a fait, c'est de la merde !" puis, plaçant les paroles " insupportable" de Mila au même niveau que celles du rappeur antisémite, il oriente le tir sur Charlie :" J'le dis franchement, ces caricatures...mettent de l'huile sur le feu", Mila , Charlie, Freeze Corleone, même combat ? Autant accuser Manouchian et la France Libre de provoquer les Nazis , comme le faisait alors Radio Paris.

Le côté obscur de la farce

Autre dérapage, en octobre dernier, à la suite d'une agression homophobe à Mont-geron (Essonne), Yanis, un adolescent de la cité, a été tabassé par toute une bande aux cris de " sale gay, pédé !". en plateau, Hanouna invite un " grand frère " dénommé Nino. Campant le sage revenu de tout et cherchant l'apaisement, Nino conteste formellement le caractère homophobe de l' agression, et dénonce ceux qui ont prétendu " qu'une bande de noir attaquait un Blanc ". L'animateur abonde dans son sens répétant à quatre reprises " on l'a présenté comme une agression homophobe alors que pas du tout ". Problème, la version de Nino, qui n'était pas présent sur les lieux, est entièrement bidon, le caractère  homophobe de l'agression étant bel et bien établi. Du reste les internautes eurent tôt fait de remonter le fil twitter de Nino, truffé d'insultes antisémites et homophobes. Rétropédalage complet le lendemain : Yanis, en larme raconte son calvaire à l'antenne, sous le regard apitoyé d'un Hanouna qui n'ira pas jusqu'a s'excuser de se qui s'apparente à un véritable bidonnage.

Avec Hanouna, nous savions qu' on touchait aux limites extrêmes d'une société de divertissement où tout se vaut et tout se vend. On sait désormais que sous les dehors cool, Hanouna campe l'aile communautariste de l'empire Bolloré- réputé lui aussi épidermique sur la critique de la religion-, l'autre aile, nationaliste et identitaire, étant occupé par Zemmour. Deux facettes d'un même danger quand on tient à la dignité du débat démocratique ".

BTA

source : https://www.franc-tireur.fr/cyril-hanouna-la-mauvaise-soupe-dun-potache

Cyril et ses amis : https://www.balancetonantisemite.com/search/label/Cyril%20Hanouna

Hanouna : "DOCTEUR SCOOP ET MISTER MYTHO"

Hanouna principal relayeur de la sphère conspirationniste et de la dissidence. Pourvu qu'il y est du Buzz !

Cyril Hanouna, la mauvaise soupe d’un potache

Le protégé de Bolloré se veut le porte-parole des invisibles et le sauveur d’une France fracturée. Derrière la coolitude affichée, il cultive en réalité une vision communautariste où tout se vaut. Et tout se vend.

L’industrie médiatique est-elle le futur de la politique ? Les prétentions nouvelles en la matière de Cyril Hanouna, roi du divertissement télé et pièce maîtresse du groupe Bolloré, donnent à méditer, ne serait-ce que par la force d’attraction qu’il exerce sur les politiques. D’autant plus que le roi brigue désormais une nouvelle couronne : celle de grand réconciliateur des Français. Hanouna, sauveur d’une France fracturée ? Ce n’est pas une nouvelle farce mais la thèse, un brin mégalo, qu’il défend dans un livre, Ce que m’ont dit les Français (Fayard).

Porte-parole auto-institué des Français invisibles, Hanouna veut obliger les politiques à les entendre. Ne nous pinçons pas le nez : le but est honorable, et on ne lui contestera ni l’instinct, ni l’empathie. Mais, outre le risque de déclassement que le mélange des genres entre info et divertissement fait peser sur la vie politique, il y a dans le projet même d’Hanouna quelque chose qui cloche, qui tient d’une part à la foi aveugle qu’il confesse dans le témoignage brut, plaçant le politique sous la tyrannie de l’opinion – « Je crois à la force de l’instinct, de l’émotion, et à la seule vérité du plateau » – et d’autre part à une vision ouvertement communautariste de la société, segmentée en groupes religieux, ethniques ou encore sexuels. Il est, de ce point de vue, l’enfant-roi de l’âge identitaire.

DOCTEUR SCOOP ET MISTER MYTHO

Ainsi le "respect des communautés" lui tient lieu de principe d'harmonie. Par suite de tout ce qui vient troubler cette paix chimérique l'horripile. Si il avait feint d'être bon joueur quand Charlie Hebdo l'avait croqué en champion de crétinisation télévisuelle, il méditait sa vengeance contre l'hebdomadaire satirique, moins pour cette offense dérisoire que pour un crime pourtant inconnu de la loi française : le blasphème. Incapable de saisir la différence entre insulter le croyant et critiquer la religion, Hanouna semble vouer une haine inextinguible à l'hebdomadaire satirique, au point de choisir le 2 septembre 2020 jour de l'ouverture du procès des attentats, pour balancer en direct, avoir été contacté "avant 2015", via son avocat, par des "gens de Charle" pour...racheter le titre. Crédibilité du Scoop ? Très moyenne, au vu du prudent rétropédalage d'Hanouna dans son livre : il maintient que son avocat l'a sollicité pour aider Charlie, mais les journalistes de l'hebdo, eux, ont disparu de la comptine. Gros scoop ou gros mytho ?

Même acharnement contre Mila, qu'il dépeint avec une condescendance contrite en ado lunatique manipulée par ses parents, coupables de " s'être laissé griser par les soutiens qu'elle a reçus". Lui reconnaissant du bout des lèvres la qualité de victime pour les cent mille insultes et les dizaines de menaces de mort, Hanouna, appliquant un code d'honneur de cour de récré, la juge pour autant coupable de la première offense : c'est moche pour elle , mais elle l'a bien cherché.

Dès qu'on touche à la religion, Hanouna peut aller très loin dans l'inversion des rôles. Ainsi le 21 septembre 2020, il s'attarde pour la deuxième fois en quatre jours sur le rappeur Freeze Corleone, qui cartonne sur les plateformes de téléchargement en se disant motivé "comme Adolf dans les années 30" et avoue n'avoir "RAF-rien à foutre-de la Shoah". A un fan du rappeur à qui il a complaisamment tendu le micro, l'animateur demande s'il comprend que ses paroles puissent choquer " une communauté", puis enchaine une longue tirade contre...Mila, en des termes choisis : "Pour moi ce qu'elle a fait, c'est de la merde !" puis, plaçant les paroles " insupportable" de Mila au même niveau que celles du rappeur antisémite, il oriente le tir sur Charlie :" J'le dis franchement, ces caricatures...mettent de l'huile sur le feu", Mila , Charlie, Freeze Corleone, même combat ? Autant accuser Manouchian et la France Libre de provoquer les Nazis , comme le faisait alors Radio Paris.

Le côté obscur de la farce

Autre dérapage, en octobre dernier, à la suite d'une agression homophobe à Mont-geron (Essonne), Yanis, un adolescent de la cité, a été tabassé par toute une bande aux cris de " sale gay, pédé !". en plateau, Hanouna invite un " grand frère " dénommé Nino. Campant le sage revenu de tout et cherchant l'apaisement, Nino conteste formellement le caractère homophobe de l' agression, et dénonce ceux qui ont prétendu " qu'une bande de noir attaquait un Blanc ". L'animateur abonde dans son sens répétant à quatre reprises " on l'a présenté comme une agression homophobe alors que pas du tout ". Problème, la version de Nino, qui n'était pas présent sur les lieux, est entièrement bidon, le caractère  homophobe de l'agression étant bel et bien établi. Du reste les internautes eurent tôt fait de remonter le fil twitter de Nino, truffé d'insultes antisémites et homophobes. Rétropédalage complet le lendemain : Yanis, en larme raconte son calvaire à l'antenne, sous le regard apitoyé d'un Hanouna qui n'ira pas jusqu'a s'excuser de se qui s'apparente à un véritable bidonnage.

Avec Hanouna, nous savions qu' on touchait aux limites extrêmes d'une société de divertissement où tout se vaut et tout se vend. On sait désormais que sous les dehors cool, Hanouna campe l'aile communautariste de l'empire Bolloré- réputé lui aussi épidermique sur la critique de la religion-, l'autre aile, nationaliste et identitaire, étant occupé par Zemmour. Deux facettes d'un même danger quand on tient à la dignité du débat démocratique ".

BTA

source : https://www.franc-tireur.fr/cyril-hanouna-la-mauvaise-soupe-dun-potache

Cyril et ses amis : https://www.balancetonantisemite.com/search/label/Cyril%20Hanouna

jeudi 16 septembre 2021

Fabrice Di Vizio visé par une enquête du Conseil de l'ordre

Maitre Di Vizio et ses liaisons dangereuses .


L'avocat, qui s'était notamment illustré au début de la crise du Covid-19 en défendant Didier Raoult, est l'une des figures du mouvement anti-pass sanitaire en France.

Rattrapé par ses confrères. L'avocat Fabrice Di Vizio, figure médiatique du mouvement contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants, est visé par une enquête déontologique du Conseil de l'ordre du barreau de Paris, a appris France Info, mercredi 15 septembre, de sources proches du dossier.

Selon nos informations, le cadre de l'enquête est large : le Conseil de l'ordre s'intéresse à la fois à son comportement à la télévision, sur les réseaux sociaux ou en manifestation, mais aussi à ses clients. Des plaintes de clients mécontents ont été reçues par le Conseil.

"Je trouve ça sain", réagit l'avocat

Contacté par franceinfo mercredi, l'avocat affiche sa sérénité. "Je trouve ça sain que l'Ordre veuille se saisir de cette affaire parce qu'on va pouvoir faire la lumière sur un certain nombre de choses, je vais pouvoir mettre fin à des rumeurs", a-t-il déclaré, en promettant de répondre aux instances.

Comme l'explique le barreau de Paris sur son site, cette enquête déontologique peut déboucher sur un classement sans suite, une "admonestation du bâtonnier" ou un renvoi devant l'instance disciplinaire de l'Ordre. Cette dernière peut prendre des sanctions allant jusqu'à la radiation.

Le 23 Avril 2021 nous publions un article concernant les fréquentations plus que sulfureuse de ce triste avocat : https://www.balancetonantisemite.com/2021/04/linvite-de-cyril-hanouna-pascal-di.html

Ci-dessous en pleine conversation avec l'animateur du site négationniste et antisémite Emmanuel David Desgranges .


Fabrice Di Vizio fait parti de ces complotistes anti-système régulièrement invité sur le plateau de TPMP, qui contribue par ses choix à la propagande conspirationnistes de tout bord .Pourvu qu'il y est du Buzz !!!

Maitre Di Vizio déclarait avant hier, vouloir cesser sa collaboration avec TPMP, afin de rejoindre sa fille et ses chevaux .

Mais avant de retrouver ta monture pourrais tu nous expliquer cela ? https://twitter.com/MUNOZMarieFran4/status/1437893598620659712?s=08
ou encore cela !




Sans commentaire .

Qui danse avec les boiteux leur ressemble . La fréquentation du diable conduit bien souvent au cachot .... 

BTA .




Fabrice Di Vizio visé par une enquête du Conseil de l'ordre

Maitre Di Vizio et ses liaisons dangereuses .


L'avocat, qui s'était notamment illustré au début de la crise du Covid-19 en défendant Didier Raoult, est l'une des figures du mouvement anti-pass sanitaire en France.

Rattrapé par ses confrères. L'avocat Fabrice Di Vizio, figure médiatique du mouvement contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants, est visé par une enquête déontologique du Conseil de l'ordre du barreau de Paris, a appris France Info, mercredi 15 septembre, de sources proches du dossier.

Selon nos informations, le cadre de l'enquête est large : le Conseil de l'ordre s'intéresse à la fois à son comportement à la télévision, sur les réseaux sociaux ou en manifestation, mais aussi à ses clients. Des plaintes de clients mécontents ont été reçues par le Conseil.

"Je trouve ça sain", réagit l'avocat

Contacté par franceinfo mercredi, l'avocat affiche sa sérénité. "Je trouve ça sain que l'Ordre veuille se saisir de cette affaire parce qu'on va pouvoir faire la lumière sur un certain nombre de choses, je vais pouvoir mettre fin à des rumeurs", a-t-il déclaré, en promettant de répondre aux instances.

Comme l'explique le barreau de Paris sur son site, cette enquête déontologique peut déboucher sur un classement sans suite, une "admonestation du bâtonnier" ou un renvoi devant l'instance disciplinaire de l'Ordre. Cette dernière peut prendre des sanctions allant jusqu'à la radiation.

Le 23 Avril 2021 nous publions un article concernant les fréquentations plus que sulfureuse de ce triste avocat : https://www.balancetonantisemite.com/2021/04/linvite-de-cyril-hanouna-pascal-di.html

Ci-dessous en pleine conversation avec l'animateur du site négationniste et antisémite Emmanuel David Desgranges .


Fabrice Di Vizio fait parti de ces complotistes anti-système régulièrement invité sur le plateau de TPMP, qui contribue par ses choix à la propagande conspirationnistes de tout bord .Pourvu qu'il y est du Buzz !!!

Maitre Di Vizio déclarait avant hier, vouloir cesser sa collaboration avec TPMP, afin de rejoindre sa fille et ses chevaux .

Mais avant de retrouver ta monture pourrais tu nous expliquer cela ? https://twitter.com/MUNOZMarieFran4/status/1437893598620659712?s=08
ou encore cela !




Sans commentaire .

Qui danse avec les boiteux leur ressemble . La fréquentation du diable conduit bien souvent au cachot .... 

BTA .