vendredi 25 mars 2022

ERIC PERROUD, PROCHE DE REMY DAILLET ATTEND SON ARRESTATION

Eric Perroud ancien soutien de Rémy Daillet incarcéré pour enlèvement, incitation à la haine, et appel au coup d'état, vient de nous pondre une vidéo. Suite à l'incarcération, il y a quelques jours de 5 proches de Daillet, Perroud nargue la DGSI dans une vidéo teintées d'homophobie et demande à cette dernière de venir l'arrêter. L'étaux se resserre de plus en plus autour de cette sphère nauséeuse.
Revenu de Bulgarie depuis quelques mois et se sentant menacé judiciairement, Eric Perroud déciderait donc de se livrer à la Police ?
Nous demandons donc aux services de la DGSI de bien vouloir répondre à sa demande:

"La République est une PUTE...Venez me chercher, vous êtes aux ordres du petit PD du gouvernement...On espère bien pouvoir vous déloger..."

Dans notre article publié le 20 avril 2021, nous vous parlions déjà de lui: (https://www.balancetonantisemite.com/2021/04/mandat-darret-lance-contre-remy-daillet.html), l'un des premiers à avoir soutenu Rémy Daillet dans ses actions . Aujourd'hui acculé se sachant surveillé, ce dernier nous lâche quelques révélations lors d'un live sur Youtube et y dévoile sa proximité avec Rémy Daillet ainsi qu'avec les kidnappeurs de Mia .

BTA

PS: Tu vois Rikou, nous allons transmettre ta requête. 
La bise.

mardi 22 mars 2022

LE GRAND MONARQUE. ARRESTATION DU NÉO-NAZI,

 



 

                             



Balance ton antisémite fait le taf !

De retour d’Ukraine, un militant néonazi français interpellé et mis en examen
Agé de 37 ans, il développait depuis plusieurs années, sur Internet, des thèses associant un virulent antisémitisme aux théories du complot les plus farfelues.
De l’Ukraine, où il vivait exilé depuis plusieurs années, Mathieu Lucario. provoquait en duel ses contradicteurs de la fachosphère française et appelait à l’instauration d’une « République blanche de Bourgogne », patrie virile et fantasmée de guerriers aryens voués au « nettoyage » ethnique d’une Europe « métissée ». Mais lorsque les bombes russes ont commencé à pleuvoir sur son pays d’adoption, ce trentenaire français a sauté avec femme et enfants dans une voiture, direction la plus proche frontière.
Le 18 mars, les gendarmes de l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, les génocides et les crimes de guerre (OCLCH), assistés de leurs collègues du groupe d’observation et de surveillance de Marseille, l’ont interpellé sur la voie publique, dans le sud de la France, où il conserve des attaches familiales.
Les enquêteurs, saisis par le pôle national de lutte contre la haine en ligne du tribunal judiciaire de Paris, après une plainte déposée en octobre 2021 par l’Observatoire juif de France, une association disposant d’une plate-forme de signalement en ligne, exerçaient depuis plusieurs mois une surveillance discrète sur ce militant suprémaciste. Après avoir déployé d’importants moyens techniques et obtenu son inscription dans plusieurs fichiers de coopération policière internationale, les gendarmes de l’OCLCH ont été avisés, le 28 février, quatre jours après le début de l’offensive russe en Ukraine, que Mathieu B. avait franchi la frontière hongroise – un pays où il a vécu un temps – et faisait désormais route vers la France.
Encore en partie consultables, les vidéos publiées en ligne suscitent l’effroi autant que la consternation. Dans cet extrait que nous dénoncions sur twitter, son antisémitisme dégouline: https://twitter.com/jcoupable/status/1440370023990632455...

Effroi parce que cet homme adepte des sports de combat, coiffé d’un large béret, le visage mangé par des lunettes de soleil noires, y entame ses interventions par un salut nazi avant de déployer une logorrhée raciste et antisémite d’une extrême me virulence. Les juifs ? «Même très jeunes, ils ont cette aptitude à aller grappiller à droite à gauche»assène-t-il dans une vidéo, fin 2017. Les Indiens ? «Des gens qui se lavent une fois tous les deux mois.»Le reste de ses interventions se mesure à l’aune de son propre racisme, revendiqué et qu’il qualifie lui-même me d’«inné». Même l’extrême me droite française, à ses yeux « enjuivée », serait manipulée, notamment, par le mouvement américain Nation of Islam, connu pour ses thèses conspirationnistes.
Consternation aussi, car Mathieu B. mêle à ce délire verbal un effarant salmigondis de théories de Terre plate, d’inévitables élucubrations sur un complot tripartite ourdi par les jésuites, les francs-maçons et les juifs et des analyses sur la vaccination, méthode de stérilisation massive du «peuple blanc», les programmes spatiaux destinés à blanchir l’argent du trafic de drogue ou les capacités des chats à permettre la métamorphose d’êtres humains en créatures reptiliennes à l’occasion d’orgies.
Pour la justice, ces divagations n’atténuent en rien la responsabilité de celui qui se fait aussi appeler «le grand monarque»ou «Saint-Claude 88» (en référence au redoublement de la huitième lettre de l’alphabet, HH, pour Heil Hitler ) dans la propagation en ligne, à travers plusieurs sites Internet, des pires incontinences xénophobes - « phrases, vidéos et slogans nazis et antisémites d’une rare violence », estime l’Observatoire juif de France. Placé en garde à vue puis présenté à un juge d’instruction, le jeune homme a été mis en examen le 20 mars pour "injures à caractère racial, provocation à la haine et à la discrimination par voie électronique" avant d’être placé sous contre le judiciaire.
Son interpellation, en tout cas, ne la guère désarmé. Aux enquêteurs qui le transféraient en voiture vers le lieu de sa garde à vue, il a déclaré, en passant devant des cités :
« Vous vous trompez d’ennemis. »
BALANCE TON ANTISÉMITE TERMINE TOUJOURS SON JOB .
La bise .
Ps: Merci à tous ceux qui nous ont suivi dans cette affaire.

jeudi 10 mars 2022

Invité régulièrement chez TPMP : Anasse Kazib, exemple parfait de l'antisémite qui s'ignore.

Il affiche ici son soutien au groupuscule "Collectif vaincra" dissous aujourd'hui par Darmanin .
Soutien accompagné de propos plus que discutables .
Anasse Kazib:
"Cette question d'antisémitisme égale antisionisme, c'est un amalgame honteux...On est pour le démantèlement de cette état d'Israël, cet état colonisateur, autoritaire, xénophobe..."
Le plus intéressant dans cette vidéo c’est que Anasse Kazib milite pour la libération de terroristes ayant du sang de civils sur les mains et pour la destruction d’Israël. Ce seul souhait dit une réalité : Anasse Kazib est antisémite.

BTA

jeudi 3 mars 2022

Le comédien de la série "Narvalo" et ses appels à la haine.

 Voici: "Mathéo-Pupille de la nation" ce dernier menace de découper au rasoir les politiques et distille la haine d'Israel sur sa chaine Youtube.


Comédien dans la série "Narvalo "diffusée sur Canal plus, Mathieu Longatte est aussi Youtuber et rappeur à ses heures....
Ci-dessous une de ses nombreuses vidéos diffusée sur sa chaine:
Depuis des années ce dernier propage la haine d'Israel, et pas que...
Ici quelques unes de ses publications, sans oublier son soutien à Dieudonné

Nous allons donc contacter la direction de Canal plus et leur expliquer un peu le problème !

jeudi 24 février 2022

Baptiste Marchais, le YouTubeur faf vu chez Hanouna

Chez Hanouna, il parle viande. Sur YouTube, il cause aussi muscu, cigares et armes à ses 230.000 abonnés. L’influenceur passé par un groupuscule néonazi a accepté de parler à StreetPress avant de faire un esclandre en plein entretien.

Un après-midi de fin septembre place

Saint-Michel, quartier chic de l’hyper centre parisien. Baptiste Marchais a fixé rendez-vous à la terrasse d’un restaurant qu’il a choisi, et où il semble avoir ses entrées. Chemise à motif zébré orange, cheveux soigneusement gominés, barbe taillée et carrure de buffle, le gaillard en impose. Les salutations sont polies. Mais à la poignée de main franche, sans animosité, succède bien vite l’orage.

Celui des amalgames, des anathèmes et d’un racisme à peine voilé : le YouTubeur d’extrême droite se met en colère, invoque cette « rue » qu’il semble avoir chevillée au corps et part sur un esclandre. Il n’a sans doute jamais vraiment eu l’intention de répondre à nos questions. S’il a accepté le rendez-vous, c’est pour faire le procès de ces journalistes « gauchistes (…) qui lui crachent à la gueule ». Il nous reproche de travailler (aussi) pour Libération, journal « qui promeut la pédophilie » s’emporte-t-il en pointant un doigt rageur. Une histoire à propos de laquelle le journal a depuis longtemps fait son mea culpa.

On devrait, crache-t-il, avoir honte « de défendre les attentats ». De « rire quand ses frères et ses sœurs se font égorger ». De défendre « un rappeur qui appelle à pendre les blancs, étant moi-même blanc », lâche-t-il en rafale sans donner le moindre exemple. Plus de quinze minutes d’invectives. Un discours préparé. Il avait d’ailleurs eu la délicatesse de prévenir qu’il enregistrait la conversation avant de se lancer dans son réquisitoire. Et, donc, de s’emporter.

L’espace d’un instant, à cette terrasse chic, le « vrai » Baptiste Marchais (un pseudo) a montré son visage. Il s’emporte avant de se lever et de quitter la table, emportant son verre d’Armagnac, son Perrier et son gros cigare, pour se rasseoir… trois tables plus loin, peinant visiblement à se contenir. Le presque sympathique YouTubeur vu chez Hanouna, adepte de blagues un peu grasses et amateur de bonne chère, est surtout un militant d’extrême droite en croisade contre ce qu’il estime être la gauche et le progressisme. Un radical qui, selon nos informations, a frayé avec ce qui se fait de pire en France en termes de crânes rasés ou de néonazis violents. Il n’a d’ailleurs pas coupé les ponts et continue à entretenir des relations avec les réseaux d’extrême droite.

https://backend.streetpress.com/sites/default/files/yc_baptiste_marchais_005.jpg

Assis à la terrasse, Baptiste Marchais s'emporte avant de se lever et de quitter la table. / Crédits : Yann Castanier

YouTubeur à succès

Baptiste Marchais est un météore. Un jeune homme de 27 ans encore inconnu il y a quelques mois en dehors des cercles du « bench », ce sport de force confidentiel qui consiste à soulever le poids le plus lourd possible. Une discipline dont il détient même le record de France, avec 235 kilos au développé-couché. Baptiste s’est ensuite lancé sur YouTube à la fin de l’été 2020 avec sa chaîne « Bench and Cigars », qui un an plus tard dépasse déjà les 230.000 abonnés. Une progression fulgurante bien aidée par son passage à l’émission TPMP de Cyril Hanouna, en mai dernier.

Sur ce plateau, il se retrouve face à la militante de la cause animale Solveig Halloin et est présenté comme un simple « sportif de haut niveau et amateur de viande ». À l’inverse de ladite invitée qui ose des parallèles indignes entre abattoirs et camps de la mort nazis, Baptiste Marchais reste calme et emporte même l’adhésion du plateau avec son discours mesuré. Du fait de la prestation fantasque de Solveig Halloin, la séquence fait le tour du web. La première est moquée tandis que Baptiste le « sportif » gagne une image de type sympa en effet miroir et des abonnés.

Sur le compte YouTube de Baptiste Marchais, les premiers mois, les vidéos alternaient avec un esprit un peu Jackass (comme lorsqu’il se baigne dans une piscine remplie avec « 200 kilos de glaçons ») et une grosse part de son sport (entraînement post-blessure, conseil pour réussir une compétition, etc). Mais très vite la fachosphère a pointé le bout de son nez. C’était fin 2020, avec la troisième édition des « repas de seigneur ».

Le principe de ces capsules est simple : Baptiste Marchais s’assoit à table avec un invité et beaucoup (beaucoup) de nourriture. Une farandole de saucissons, pâtés, travers de porc, côtes de boeuf, canards, desserts… le tout au pluriel. Par personne. Des kilos de bouffe. Et un petit cigare pour finir. À l’arrivée, des vidéos de discussions à bâtons rompus où on parle de tout et de rien et qui rencontrent un succès modeste même si la chaîne atteint la trentaine de milliers d’abonnés.

https://backend.streetpress.com/sites/default/files/illus_-_capture_chaine_yt_baptiste_marchais.png

Sur YouTube, Baptiste Marchais parle viande, muscu, cigares et armes à ses 230.000 abonnés. / Crédits : DR

On refait l’histoire

Puis, en novembre dernier, le ton change et les invités aussi. Papacito, Youtubeur et auteur foutraque, ses éternelles lunettes de soleil un peu kitch sur le nez, débarque pour un de ces fameux repas de seigneur. Entre la bidoche et le pinard, les deux complices blaguent, pas mal, et discutent de sport, un peu. Mais aussi de politique, sans en avoir l’air : Nation, patriotisme, « trahison » supposée de la patrie par les gauchistes, forcément…

De la guerre aussi. Baptiste Marchais, qui se pique d’être féru d’Histoire, développe par exemple une théorie voulant que la guerre de 1914-1918 ait entraîné une « sélection génétique » qui aurait affaibli la population. « Tous les vrais sont morts en fait », argue-t-il, « il restait quelques gars, 1940 ça les a finis ». Conclusion : « les chiens ne font pas des chats » et la patrimoine génétique des Français aurait ainsi été irrémédiablement corrompu… Une vieille antienne eugéniste (et confidentielle) lancée par le collabo Lucien Rebatet au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avant d’être reprise par l’identitaire Dominique Venner.

L’anecdote situe bien d’où parle Baptiste Marchais. Pourtant, le YouTubeur se défend d’être un militant, tout en revendiquant être un patriote. Et son contenu vidéo n’est effectivement pas politique. En apparence du moins. Jean Lassalle a ainsi été le seul élu invité dans ses vidéos. Mais outre des sportifs et le rappeur 25G (très ami avec Seth Gueko), par exemple, figurent aussi sur la liste Jean-Marie Bigard, le Youtubeur d’extrême droite Le Raptor, l’ancien du Front national de la jeunesse Julien Rochedy, l’auteur de BD réactionnaire Marsault, ou Thaïs d’Escufon figure de Génération identitaire, groupe dissous pour son discours raciste et ses liens avec des groupuscules radicaux.

https://backend.streetpress.com/sites/default/files/capture_decran_2021-11-22_a_20.13.23.png

Sur sa chaîne Youtube, Baptiste Marchais a invité Thaïs d’Escufon, figure de Génération identitaire, groupe dissous pour son discours raciste et ses liens avec des groupuscules radicaux. / Crédits : StreetPress

Dans l’entre-soi des plateaux de médias identitaires, l’homme assume d’ailleurs mener la bataille des idées, faire du « soft power ». Mais il se dit persuadé que le pays va couler et que personne ne peut rien y changer. Rester en France, y payer des impôts ne mène à rien et revient selon lui à « donner de l’argent pour les associations LGBT, des migrants, etc » a-t-il déclaré sur la webtélé d’extrême droite TV Libertés en avril dernier.

Car pour Baptiste Marchais la France n’est plus la France et que TV Libertés ou lui mènent le combat (le même visiblement) pour la « sauver » ne mène à rien :

« Nous on est le dernier rempart entre le gauchisme et ce qu’il a provoqué (…) mais pour quoi faire ? Laissons ces gens mourir ! »

Poussé par son intervieweur, l’ex-FN Martial Bild, le YouTubeur finit par se lancer dans une envolée digne d’un meeting d’extrême droite : « J’attends que cet État meure et je reviendrai sur les cendres (…). J’invite tous les Français de notre bord à partir. Combien de temps ils tiennent sans nous ? Si les travailleurs Français, les vrais, les militaires, les Français qui se battent dans la rue, les policiers partent (…) dans cinq ans on peut revenir c’est bon la France elle est à nous. » Pour lui, l’extrême droite est le dernier rempart contre les envahisseurs musulmans.

Baptiste Marchais a aussi des accents quasi-conspirationnistes lorsqu’il explique au Petit Daudet (le mensuel de la Ligue du Sud, le parti de l’ancien FN Jacques Bompard), en septembre dernier, être convaincu que « si on remportait la présidentielle, le Système nous empêcherait de façon dictatoriale d’arriver au pouvoir ». Toutes ces déclarations mises bout à bout dessinent le portrait d’un homme au discours d’une radicalité qui ne se rencontre que dans les marges, même à l’extrême droite. Ce qui résonne avec un passé pas tout à fait raccord avec son image plus lisse de sportif bon vivant.

https://backend.streetpress.com/sites/default/files/yc_baptiste_marchais_013.jpg

Le youtubeur se défend d’être un militant mais se revendique « patriote ». / Crédits : Yann Castanier

Fiché par la police

Le YouTubeur apparaît ainsi, sous son vrai nom, dans le fichier des services de renseignement qui recense les principaux membres des Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires (JNR) de Serge Ayoub que StreetPress s’est procuré. Un groupuscule néonazi qualifié de « groupe de combat » par les enquêteurs et dont des membres ont notamment été impliqués dans la mort du jeune antifasciste Clément Méric, en juin 2013 à Paris. Mais aussi dans d’autres affaires sordides, entre tentative de meurtre et association de malfaiteurs.

Source:https://www.streetpress.com/sujet/1637598550-baptiste-marchais-youtubeur-influenceur-faf-hanouna-neonazi-racisme-extreme-droite-serge-ayoub


Le Boss de Civitas Paris ridiculisé sur le plateau de TPMP

Hier soir chez Hanouna
Invité sur le plateau de TPMP, le Président de Civitas Paris "Mathieu Goyer"
pris de court devant les questions de Gilles Verdez, pour une fois très pertinentes:
"Etes vous antisémite ?" ou encore "Vous postez que vous êtes contre la république
judéo-maçonnique !!! Ca s'est antisémite !...Et parlons de votre soutien à Dieudonné..."
Mathieu Goyer décontenancé ne répondra pas, fuyant ses questions.

Il a pourtant été un collaborateur du site (actuellement en maintenance) "Nous sommes partout" qui n'était pas sans rappelé le journal antisémite et collaborationniste "Je Suis Partout".
Ici en présence des pires antisémites français, tous déjà condamnés:
Mathieu fait également parti de l'équipe "Le réveil des moutons". https://balancetonantisemite2.blogspot.com/2021/09/lantisemitisme-et-les-marchands-de-haine.html
Il est l'un des administrateurs de ce site poussant à l'insurrection, où sont régulièrement invités antisémites et conspirationnistes en tous genres. Comme ces screens d'écrans vous le confirme.
Il fait parti de ces soit disant chrétiens appelant régulièrement à la discrimination que se soit des mouvements Lgbt , ou "Judéo-Maçonnique" comme il le dit !
A noter,
les Protocoles des sages de Sion ne sont pas un faux grossier et qu'il décrit bien un plan de conquête du monde établi par les Juifs et les francs-maçons. Mathieu Goyer lui-même a milité pour la libération de "l'écrivain" antisémite Hervé Ryssen.

Mais à part ça, il ne serait pas antisémite ! LOL
Ci-dessous, son hommage au "Giffleur de la Macronie"...
Il est de ceux qui rêvent du retour d'une France moyenâgeuse, où le clergé dicterait ses lois.

BTA

Ps: Il n'est pas facile d'assumer son antisémitisme et son homophobie Mathieu Goyer. Et pourtant...
A très bientôt.....
BTA

mercredi 23 février 2022

Christophe Chalençon appelle à l'exécution des énarques, de Jacques Attali.......

Un sacré programme !
Extrait de cet entretien:
Déjà trois condamnations à son actif, ce gilet jaune de 55 ans ...
Fusil à l’épaule, il avait appelé en mai 2020 à un « soulèvement national » en vidéo sur les réseaux sociaux. Il vient presque de créer une jurisprudence. L’ex-figure des « Gilets jaunes » Christophe Chalençon a été condamné jeudi à 6 mois de prison avec sursis pour « provocation à s’armer contre l’autorité de l’Etat », annonce le procureur de Carpentras (Vaucluse), qui évoque « un rarissime cas de condamnation en France pour ce délit ».
Ce leader du mouvement contestataire, qui avait conduit une liste aux élections européennes, a également été condamné à cinq ans d’interdiction de droits civiques. Selon le procureur Pierre Gagnoud.
Le 29 octobre, quelques heures seulement après l’attaque au couteau de la basilique de Nice, Christophe Chalençon appelait à un « soulèvement national », et parlait même d’« insurrection » dans une vidéo postée sur Facebook. Lors de son procès, selon La Provence, le forgeron assumait être un « opposant politique », dénonçant une censure : « On veut me faire taire ».
Une nouvelle plainte déposée.
BTA

LE RAP NATIONALISTE, ISRAEL ET LES JUIFS

Vald est l’un des rappeurs français les plus imprévisibles. Vald, de son vrai nom Valentin Le Du, né le 15 juillet 1992 à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, est un rappeur, producteur et parolier français.
Remarqué pour ses mixtapes et EPs diffusés sur Internet, sa notoriété grandit au milieu des années 2010 avec des clips au style outrancier.
Les groupes de musique ouvertement liés à des mouvances racistes ou identitaires existent dans la plupart des genres musicaux, il n'y a pas de raison que les fans de rap n'y aient pas droit.
Heureusement pour eux VALD est là.
Haine d'Israel
Quenelle et Handicapé....

Ou encore...Faurisson !

Les juifs....


En résumé...
Valentin Le Du, fait parti de ses rappeurs véhiculant la haine envers tous ceux qui ne lui ressemblent pas. Nous ne lâcherons rien.
Affaire à suivre .
BTA


MICKAEL VENDETTA FAN DE DIEUDONNE ET SORAL !


Douze ans après avoir fait le buzz et remporté la troisième saison de La ferme célébrités, Mickaël Vendetta a beaucoup changé, et tiens parfois des propos complètements délirants.
Impossible d'oublier Mickaël Vendetta, grand gagnant de la troisième saison de La ferme célébrités. Inventeur de la "Bogossitude", il avait marqué les esprits en raison de son caractère bien trempé et son assurance à toute épreuve. "Ne fume pas, ne bois pas, fais du sport et tu deviendras un réel beau gosse", lançait-il en permanence à ses adeptes, lui qui se vantait d'être "parfait".
Le voici aujourd'hui, toujours aussi sûr de lui, et ne craint pas d'afficher ses opinions souvent teintées de complotisme, comme vous pouvez le constater dans sa vidéo ci-dessous, où il déclare:
"Alain Soral, il dénonce des dérives communautaires qu'il y a en France... il y a une certaine communauté qui est plus présente dans certaines activités professionnelles que seraient la finance, la politique."

Mais de quelle communauté parle-t-il ? Celle qui n'ose pas nommée ?
Comme son mentor Dieudonné ou encore Soral, Mickael ne prononce pas le mot "interdit", le mot JUIF ! Mickael pourtant nous dit "porter ses c......"
Ces gens là parlent beaucoup mais ne sont pas courageux.
Nous ne laisserons rien passer. Affaire à suivre.
BTA

mardi 22 février 2022

MICKAEL VENDETTA FAN DE DIEUDONNE ET SORAL !

Douze ans après avoir fait le buzz et remporté la troisième saison de La ferme célébrités, Mickaël Vendetta a beaucoup changé, et tiens parfois des propos complètements délirants.

Impossible d'oublier Mickaël Vendetta, grand gagnant de la troisième saison de La ferme célébrités. Inventeur de la "Bogossitude", il avait marqué les esprits en raison de son caractère bien trempé et son assurance à toute épreuve. "Ne fume pas, ne bois pas, fais du sport et tu deviendras un réel beau gosse", lançait-il en permanence à ses adeptes, lui qui se vantait d'être "parfait".

Le voici aujourd'hui, toujours aussi sûr de lui, et ne craint pas d'afficher ses opinions souvent teintées de complotisme, comme vous pouvez le constater dans sa vidéo ci-dessous, où il déclare:

"Alain Soral, il dénonce des dérives communautaires qu'il y a en France... il y a une certaine communauté qui est plus présente dans certaines activités professionnelles  que seraient la finance, la politique."

https://m.youtube.com/watch?v=hwJBJDE16w0


Mais de quelle communauté parle-t-il ? Celle qui n'ose pas nommée ? 
Comme son mentor Dieudonné ou encore Soral, Mickael ne prononce pas le mot "interdit", le mot JUIF ! Mickael pourtant nous dit "porter ses c......"
Ces gens là parlent beaucoup mais ne sont pas courageux. 

Nous ne laisserons rien passer. Affaire à suivre.

BTA





Psychopathe en roue libre !

Voici, les incitations à la haine d'Ugo Gil Jimenez "PAPACITO"!



https://twitter.com/JCoupable/status/1496018165121302536?s=20&t=YuQvmOCJzZw_uQ1ftq6qHQ

BTA


LE RAP NATIONALISTE, ISRAEL ET LES JUIFS

Vald est l’un des rappeurs français les plus imprévisibles. Vald, de son vrai nom Valentin Le Du, né le 15 juillet 1992 à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, est un rappeur, producteur et parolier français. 

Remarqué pour ses mixtapes et EPs diffusés sur Internet, sa notoriété grandit au milieu des années 2010 avec des clips au style outrancier.

Les groupes de musique ouvertement liés à des mouvances racistes ou identitaires existent dans la plupart des genres musicaux, il n'y a pas de raison que les fans de rap n'y aient pas droit. 

Heureusement pour eux VALD est là. 

La Haine d'Israel et des juifs ferait elle parti de son ADN ? 

Valentin Le Du fait parti de ses rappeurs véhiculant la haine envers tous ceux qui ne lui ressemblent pas ?
Ci-dessous il nous parle de Faurisson.....
Ou comme ici, avec "Son nez de juif"!

Est ce que cela vous suffit ? Et bien en voilà une autre, où il fait faire une quenelle à un  soit disant handicapé. Un truc bien abjecte, comme s'en délectent tous ses pseudos nationalistes rappeurs.

Nous avons donc décidé d'alerter, la Dilcrah
(DélégationInterministérielle à la lutte contre le racisme), ainsi que toutes les associations en charge de la lutte contre le racisme et l'antisémitisme.


Nous ne laisserons rien passer !
BTA







Banni de YouTube, Soral avait perdu de son influence. En surfant sur le Covid, il s’est replacé au centre du jeu : ses fidèles noyautent le mouvement antivax, son site cartonne et, discrètement, il a lancé un autre média conspi. Enquête.

Depuis le début de la pandémie, Soral fait du Soral. Il liste les Juifs :

« En charge la médecine d’État, nous avons donc Lévy, Buzyn, Hirsch, Guedj, Deray, Jacob, Salomon… Je veux dire, c’est la liste de Schindler. [Ils] sont tous des agents de ce qu’on appelle big-pharma, en plus d’être des agents du nouvel ordre mondial. »

Son petit logiciel conspi tourne à plein régime : la « communauté organisée » complote pour encore « faire du pognon » et « soumettre le peuple français ». Bref, que du très classique pour celui qui a longtemps été le visage de la haine en France.

Ses vidéos cumulent plus de 120 millions de vues. Il fait la Une des journaux et on dénonce son antisémitisme obsessionnel jusqu’à la tribune de l’Assemblée nationale. Puis le soufflé est retombé. Soral n’a plus le monopole de la transgression raciste : Zemmour dit à la télé ce qu’il ne peut même plus dire sur YouTube. Enfin, à visage découvert…

Soral de retour sur YouTube

Car si la plateforme l’a mis à la porte en juillet 2020, Soral est selon nos informations revenu par la fenêtre. Son nouveau faux-nez s’appelle Le Média en 4-4-2. Une chaîne YouTube lancée seulement deux mois après la fermeture de sa chaîne officielle. En vidéo sur ce nouveau canal, un certain Marcel D. – dont le visage n’apparaît pas –, explique que le Covid est un complot de l’État profond, des Juifs et des francs-maçons… Bref, sur le fond, c’est du Soral pur jus. Ce Christophe est l’une des petites mains qui, depuis des années, travaille avec Soral sur ses vidéos. Il est chargé par exemple de trouver des extraits et des documents pour habiller les célèbres vidéos du polémiste d’extrême droite qui pérore, avachi dans son canapé rouge. Et il est payé pour ça. Christophe J. est un auto-entrepreneur rémunéré depuis plusieurs années par Égalité et Réconciliation ainsi que Culture pour tous, l’association et l’entreprise dirigées par Soral.

22/02/2022

IL FAIT DES MILLIONS DE VUES ET SES FIDÈLES NOYAUTENT LE MOUVEMENT

Alain Soral, parrain des complotistes anti-vaccins

Par Pierre Plottu , Maxime Macé , Mathieu Molard

Banni de YouTube, Soral avait perdu de son influence. En surfant sur le Covid, il s’est replacé au centre du jeu : ses fidèles noyautent le mouvement antivax, son site cartonne et, discrètement, il a lancé un autre média conspi. Enquête.

Depuis le début de la pandémie, Soral fait du Soral. Il liste les Juifs :

« En charge la médecine d’État, nous avons donc Lévy, Buzyn, Hirsch, Guedj, Deray, Jacob, Salomon… Je veux dire, c’est la liste de Schindler. [Ils] sont tous des agents de ce qu’on appelle big-pharma, en plus d’être des agents du nouvel ordre mondial. »

Son petit logiciel conspi tourne à plein régime : la « communauté organisée » complote pour encore « faire du pognon » et « soumettre le peuple français ». Bref, que du très classique pour celui qui a longtemps été le visage de la haine en France. 

Ses vidéos cumulent plus de 120 millions de vues. Il fait la Une des journaux et on dénonce son antisémitisme obsessionnel jusqu’à la tribune de l’Assemblée nationale. Puis le soufflé est retombé. Soral n’a plus le monopole de la transgression raciste : Zemmour dit à la télé ce qu’il ne peut même plus dire sur YouTube. Enfin, à visage découvert…

Soral de retour sur YouTube

Car si la plateforme l’a mis à la porte en juillet 2020, Soral est selon nos informations revenu par la fenêtre. Son nouveau faux-nez s’appelle Le Média en 4-4-2. Une chaîne YouTube lancée seulement deux mois après la fermeture de sa chaîne officielle. En vidéo sur ce nouveau canal, un certain Marcel D. – dont le visage n’apparaît pas –, explique que le Covid est un complot de l’État profond, des Juifs et des francs-maçons… Bref, sur le fond, c’est du Soral pur jus.

Le média indépendant Fact and Furious s’est penché sur le dossier. En creusant, ils ont notamment découvert que Marcel D. s’appelle en réalité Christophe J. Notre enquête nous permet d’aller plus loin. Une source longtemps proche d’Alain Soral explique que ce Christophe est l’une des petites mains qui, depuis des années, travaille avec Soral sur ses vidéos. Il est chargé par exemple de trouver des extraits et des documents pour habiller les célèbres vidéos du polémiste d’extrême droite qui pérore, avachi dans son canapé rouge. Et il est payé pour ça. Il est un auto-entrepreneur rémunéré depuis plusieurs années par Égalité et Réconciliation ainsi que Culture pour tous, l’association et l’entreprise dirigées par Soral.


Toujours patron du game ?

Pour l’instant sur YouTube, Le Média en 4-4-2 n’est pas vraiment un carton : à peine 12.600 abonnés. Mais les chiffres grimpent, l’avant-dernière vidéo a quand même dépassé les 70.000 vues. Le Média en 4-4-2 c’est aussi un site internet qui lui, est en train d’exploser, notamment parce qu’il se retrouve régulièrement sur Google Actu : Plus de 900.000 visites en novembre, 1,4 million en décembre et 1,9 million en janvier, selon le site d’analyse d’audience Similarweb. En parallèle, Égalité et Réconciliation, le site officiel de l’association à la gloire de Soral, continue son bonhomme de chemin avec 3,4 millions de visiteurs en janvier. L’audience cumulée de ses deux sites replace Soral sur le podium des personnalités conspi les plus influentes de France.

Soral a, notamment au début de la pandémie, joué un rôle majeur dans la propagation de fake news sur le Covid. En 2020, les nouveaux visages du conspirationnisme n’ont pas encore émergé, ou n’ont pas la notoriété qu’ils ont aujourd’hui. Un rapport de l’entreprise américaine NewsGuard publié par le site internet de Franceinfo, recensait après six mois de pandémie, les comptes Twitter « super propagateurs » de fake news sur le Covid. En tête de ces sept comptes qui ont le plus contribué à donner de l’écho aux théories du complot autour du sujet : Alain Soral. Et dans ce même classement de NewsGuard, trois des six autres comptes lui sont directement liés.

Ses dix ans de bourrage de crâne conspi ont ouvert la voie au mouvement anti-vaccin d’aujourd’hui. En préparant les esprits d’abord. En 2015, le site web d’Égalité et Réconciliation dépasse les sept millions de visiteurs par mois. C’est à cette époque le site web militant le plus lu de France. Et l’association à sa gloire compte cette même année, selon des documents  4.231 adhérents.

La dissidence antivax

Mais si Soral a encore aujourd’hui un tel poids dans la complosphère, c’est aussi parce qu’autour du polémiste d’extrême droite et de son acolyte Dieudonné s’est structuré tout un espace politique, « la dissidence ». Une galaxie de médias de « réinformations », de youtubeurs et de pseudo intellectuels qui relaient ses idées et alimentent les théories du complot. S’ils ne dominent plus la fachosphère comme en 2015 (Papacito ou Baptiste Marchais ont pris le lead’), ils restent influents et se sont pour la plupart lancés dans le covido-complotisme.

Pierre Jovanovic, qui apparaît en 2020 sur le podium des comptes Twitter « super propagateurs » de fake news sur le Covid établi par NewsGuard, fricotte avec Soral depuis plus de dix ans. Ils ont même donné des conférences ensemble. Au départ cet ex-journaliste du Matin de Paris notamment, est un spécialiste des complots financiers parfois réels mais très souvent fantasmés. Comme il parle tout le temps de plein de Juifs, ça plaît à Soral. Il a sans problème rattaché le Covid à tout ça. Et ça cartonne. Par exemple, son entretien sur TV Libertés, sobrement titré « J’accuse Bill Gates ! », approche les 600.000 vues sur YouTube.

La liste des Soraliens conspi assaisonnés à la sauce covido-sceptique est longue. Ils voient derrière la pandémie une manipulation pour instituer un « gouvernement mondial ». Les conférenciers labéllisés Égalité et Réconciliations, souvent également auteurs chez Kontre Kulture, la maison d’édition de Soral multiplient les interviews dans les médias « de réinformation » pour propager cette thèse : Valérie Bugault, Marion Sigault, Félix Niesche, Stéphane Blet (qui s’est récemment suicidé), Youssef Hindi… Certains apportent une subtilité perso. Dans son bouquin Covidisme et Messianisme Youssef Hindi tente par exemple un parallèle entre « la religion du Covid » et le « messianisme juif ».

Il faut ajouter à la petite armée de propagande les ex-Soraliens partis pour monter leur propre crèmerie. Salim Laïbi, alias Le Libre Penseur, s’est brouillé avec le patron de la dissidence en 2014. Il vivait depuis une longue traversée du désert. Le Covid lui a permis de se refaire la cerise. Sur Telegram, le dentiste marseillais anime une chaîne qui compte plus de 55.000 abonnés. C’est deux fois plus qu’Éric Zemmour ! Il fait aussi des vidéos. Sur YouTube, il comptait 140.000 abonnés avant de voir sa chaîne supprimée. Il en a encore presque autant (129.000) sur Facebook.


Dans un autre genre, il y a Mickaël Vendetta, l’ancienne star de téléréalité. L’inventeur de la « bogossitude » et vainqueur de la ferme des célébrités en 2010 a été un fervent soutien d’Alain Soral et un adhérent de son mouvement, rapportent à StreetPress des sources au sein d’Égalité et Réconciliation. Aujourd’hui c’est une figure de la complosphère, à tendance gourou. Il appelle ses fans des éveillés et compare Macron à Hitler. Vendetta s’est régulièrement affiché avec un autre compagnon de route de Soral devenu, lui, une véritable super-star chez les antivax : Thierry Casasnovas.

Le gourou fou

Une chaîne YouTube qui cumule plus de 82 millions de vues, un magazine papier édité par une filiale du groupe Bolloré, un statut de conseiller municipal et plus de 600 signalements auprès de la Miviludes, cela ferait presque trop pour un seul homme. De ceux qui ont gravité autour de l’orbite d’Alain Soral, Thierry Casasnovas est sûrement celui qui a le mieux réussi malgré (ou grâce à) un discours pseudo-médical délirant et dangereux. Il estime qu’aucun médicament n’a jamais soigné personne, que le virus du Sida n’existe pas, et même qu’un bras amputé peut repousser ! Il fait d’ailleurs l’objet d’une enquête pour exercice illégal de la médecine. C’est dans le cadre de cette procédure que son domicile a été perquisitionné le 16 février dernier.


Son association avec Soral remonte à 2016. En octobre de cette année, la section perpignanaise d’Égalité et Réconciliation accueille une conférence de Casasnovas. Il vient défendre le « crudivorisme », soit le fait de tout manger cru. Il est à l’époque à la tête d’une association encore modeste. Soral va lui mettre le pied à l’étrier en relayant activement ses vidéos sur le site d’E&R. Grâce à ça, le gourou va gagner sur YouTube des dizaines de milliers d’abonnés. Autant de clients potentiels pour ses « formations », ses diètes et autres extracteurs de jus dont il fait commerce.

Le charlatan va tranquillement établir sa petite notoriété au carrefour de « la dissidence » et des mouvements New Age. Casasnovas est évidemment anti-masque, anti-vax et anti-mesures sanitaires. Il s’affiche aux côtés des désinformateurs les plus barrés comme Jean-Jacques Crèvecoeur, Silvano Trotta ou Tal Schaller (l’homme qui boit son pipi). Dans ce concours Lépine des pseudo-médecines absurde pour soigner le Covid, Casasnovas n’est pas en reste :

« Le coronavirus, si j’étais ministre de la Santé, ça serait réglé rapido. Bain froid et jeûne pour tout le monde, un petit peu de jus de carotte et vas-y que je t’envoie. »

C’est la pandémie de Covid-19 qui va définitivement le mettre en orbite. Sa chaîne YouTube a dépassé les 560.000 abonnés et son magazine papier en revendique 17.000. Il est édité par la société Progressif Média. Une petite entreprise de communication qui vient de rejoindre l’empire Bolloré, fondée (notamment) par le militant anti-avortement acharné Émile Duport. C’est aussi sur les serveurs de cette petite boîte qu’était hébergé le site de Génération identitaire


Des nouveaux venus



En haut de l’affiche, Casasnovas n’oublie pas les vieux copains. Il fait régulièrement des dédicaces à Soral et sa bande. Et en 2020 il vient récupérer sa Quenelle d’or au festival annuel de Dieudonné. À cette occasion, le gourou remercie son « amie » Chloé Frammery, double récipiendaire de la « récompense ».

Cette figure de la complosphère suisse qui a émergé avec la pandémie s’est fait aspirée par la dissidence. Elle entretient désormais des liens étroits avec Dieudonné, Valérie Bugault, ou Marcel du « Média en 4-4-2 ». Frammery fait de la propagande antivax sur les réseaux sociaux mais aussi dans les salles de classe suisses où elle enseignait les maths comme l’a révélé le média Heidi News. Elle a depuis été suspendue. Elle aurait également suggéré à ses élèves d’aller voir le site de Dieudonné.