Affichage des articles dont le libellé est Yvan Benedetti. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Yvan Benedetti. Afficher tous les articles

jeudi 13 janvier 2022

Ultra-droite : la crainte d'un passage à l'acte !

Face à l'ultradroite, le spectre d'un "Anders Breivik français" inquiète les autorités

ci-dessus "La Famille Gallicane"https://www.marianne.net/societe/police-et-justice/famille-gallicane-un-chef-du-groupuscule-neonazi-pro-zemmour-plaide-lesprit-charlie


Les arrestations se multiplient ces dernières semaines au sein de cette mouvance qui compterait près de 3 000 militants. Franceinfo s'est penché sur une nébuleuse très composite, bien décidée à imposer ses thèses xénophobes et complotistes dans la campagne présidentielle. 

"Depuis le procès de l'OAS en octobre dernier et surtout depuis que la campagne présidentielle a débuté, j'ouvre en moyenne deux dossiers par semaine pour violences physiques, menaces de mort ou cyberharcèlement à cause de cette mouvance d'ultradroite, explique Jade Dousselin, avocate pénaliste spécialisée dans la défense de victimes de militants de l'ultradroite. C'est de la folie !"


Ce constat inquiétant, Mathieu Molard, le rédacteur en chef du média en ligne Street Press, le partage aussi. "J'ai fait les comptes : 12 heures seulement après la sortie de notre enquête sur les militants d’ultradroite du groupuscule Famille gallicane, qui soutiennent Eric Zemmour pour la présidentielle, j'avais déjà reçu plusieurs milliers de messages publics ou privés d'insultes ou de menaces de mort sur mes comptes Instagram, Facebook et Twitter... C'est juste hallucinant", révèle ce journaliste spécialiste de l'extrême droite, qui vient lui aussi de saisir la justice.

Une vague d'interpellations

De violentes insultes sur la toile et des agressions physiques comme le vivent des journalistes en France, avant tout parce qu’ils enquêtent sur l'ultradroite, il y en aurait des dizaines chaque année dans tout le pays, selon les services de renseignement. "Elles ne sont pas forcément données à la connaissance des médias, mais les agissements de ces individus qui se revendiquent de l'ultradroite sont fréquents", confirme à franceinfo une source policière.

Des personnalités politiques et publiques sont également directement visées sur les réseaux sociaux et sur les plateformes comme Telegram. C’est justement via cette messagerie chiffrée que deux affaires liées à l’ultradroite ont été mises en lumière début novembre.

Deux hommes, soupçonnés d’avoir appelé à des actions violentes et d'avoir tenu des propos racistes et antisémites, ont en effet été interpellés par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) mardi 16 novembre. Selon une source proche du dossier, ils seraient considérés comme des "suprémacistes blancs" et appartiendraient à la "tendance accélérationniste", c'est-à-dire qu'ils seraient persuadés qu'il faut provoquer une "guerre raciale".

Autre affaire récente qui implique l’ultradroite : la publication, toujours sur Telegram, de neuf portraits, dont celui du candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon, ayant tous un viseur d'arme à feu sur le front. Un visuel publié par les Vilains Fachos 2.0. Cette boucle raciste et antisémite composée de quelque 2 300 membres vient d'être fermée par la plateforme gouvernementale Pharos, qui lutte contre la haine en ligne.

Mardi 23 novembre, ce sont même 13 membres du groupe Recolonisation France qui ont été interpellés en Ile-de-France et dans le Sud par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les crimes contre l'humanité. Repéré par la DGSI à l'été 2020, ce groupuscule survivaliste aurait appelé ses membres à constituer quatre groupes armés pour se préparer à une guerre civile, qu'il estime imminente en raison de la pression migratoire.

"Un noyau dur de 500 excités"

Qui sont ces partisans de l'ultradroite qui ont choisi la haine et la violence comme fonds de commerce ? Selon les derniers chiffres communiqués à franceinfo par la police nationale, confirmant un rapport parlementaire de l'Assemblée nationale du 6 juin 2019, l'ultradroite rassemblerait moins de 3 000 personnes en France. Mais "un noyau dur de 500 excités", dixit un enquêteur, majoritairement masculins, plutôt jeunes et bien souvent déçus par le Rassemblement national, serait déterminé à mener des actions violentes. Un chiffre stable depuis 2005, date du dernier recensement officiel de cette mouvance politique en France.

Les services de renseignement distinguent quatre grandes familles. D'abord, les identitaires représentés par le Bastion social, l'héritier du GUD formé à Lyon, et par Génération identitaire, deux groupes qui ont été dissous par le ministère de l'Intérieur. Deuxième grande famille : les mouvements localistes comme Fraternité Bourgogne, Vent d'Est en Alsace ou encore l'Alvarium, une association identitaire angevine dissoute la semaine dernière en Conseil des ministres.

On retrouve aussi le groupe des royalistes, assez peu nombreux, et enfin les fascistes et les néonazis, que les services de renseignement appellent désormais "les néopatriotes". "Ce sont bien souvent des survivalistes comme Rémy Daillet, le groupuscule Unité blanche ou encore Suavelos", explique une source policière, qui a participé il y a deux semaines à l'arrestation dans la plus grande discrétion "de plusieurs suprémacistes armés".

"Ils luttent tous contre ce qu'ils appellent 'le grand remplacement' et ils ont l'habitude de lancer sur les réseaux sociaux des appels à la lutte raciale."

Une source policière à franceinfo

Des individus prêts à en découdre avec la République qui, pour certains, se retrouvent dans les projets avortés de Rémy Daillet-Wiedemann. Figure de l'ultradroite en France, le complotiste de 55 ans est soupçonné d'avoir commandité, depuis la Malaisie, l'enlèvement au printemps de la petite Mia et d'avoir monté une organisation clandestine pour commettre des attentats de grande ampleur en France. 

Caricatures et vidéos conspirationnistes

Face à cette menace grandissante, les services de renseignement français ont renforcé la surveillance de l'ensemble de ces réseaux. "Cette menace est prise très au sérieux et les services y travaillent, avec des interpellations régulières et des groupements de faits ou des associations dissous", assure à franceinfo le ministère de l'Intérieur. "Après le signalement, nous analysons le phénomène en sources ouvertes ou fermées avec deux stratégies : l'intégration au groupe ou bien la compromission d'une personne s'y trouvant, en visant les faiblesses et les vices de cette dernière", complète un agent du renseignement territorial.

Il reste malgré tout difficile pour les services policiers et l'institution judiciaire d'identifier avec précision les profils très divers de ces hommes prêts à en découdre. "Pour résumer, ce sont des gens qui conjuguent haine du système et haine du multiculturalisme en France", résume une source policière, qui suit depuis vingt ans ces phénomènes.

Pour tenter d'y voir un peu plus clair, franceinfo a épluché plusieurs comptes publics alimentés par l'ultradroite. Antisémitisme, racisme, sexisme, homophobie, complotisme... Sous la forme de caricatures, de vidéos conspirationnistes ou de commentaires haineux, certains s'affichent en faveur d'Eric Zemmour alors que d'autres revendiquent de ne soutenir "aucun candidat du système".

Sur le site Jeune nation de l'identitaire Yvan Benedetti, qui vient de déclarer sa candidature à la présidentielle de 2022, l'ancien membre du RN invite par exemple ses soutiens à assister à des rencontres militantes "garanties sans Licra ajouté et Crif zéro pourcent". Des théories complotistes contre la communauté juive mais aussi contre les francs-maçons ou encore contre les pro-avortement qu'on retrouve sur des boucles Telegram sur lesquelles des dizaines de personnalités sont vilipendées en raison de leurs origines ou de leurs appartenances religieuses.



Un "agglomérat des mécontentements"

Mais ce qui inquiète surtout les services de renseignement, c'est la volonté de ces groupuscules de faire converger des luttes nationalistes et xénophobes avec les théories complotistes à la mode. "Le regain de cette droite antisémite, avec la recrudescence des survivalistes et autres adeptes de la collapsologie, est le pire des scénarios pour nous", reconnaît un enquêteur. Ce dernier craint "un agglomérat des mécontentements difficilement contrôlable". 

Anti-vaccins, anti-pass sanitaire, anti-antennes relais 5G, "gilets jaunes"... Tout est bon pour les leaders de l'ultradroite pour enrôler de nouveaux soldats et gonfler les rangs de groupuscules qui n'ont au départ rien en commun. "Regardez, l'affaire Mia : la maman de la petite fille était proche de la mouvance One Nation, qui prône une approche de la société par le bien-être et la méditation poussés à l'extrême. Elle n'avait donc au départ rien à voir avec un survivaliste comme Rémy Daillet. Et pourtant, l'enlèvement de la petite Mia a bien été le résultat de cette rencontre improbable", rappelle Tristan Mendès-France, maître de conférence associé à l'université de Paris et spécialiste des réseaux sociaux. 

Une stratégie souvent très proche de la propagande salafiste où les plus fragiles se font prendre dans les filets de leurs gourous, estime celui qui travaille aussi avec l'Observatoire du conspirationnisme.

"En trois clics, vous pouvez créer une boucle nationale fermée, puis une déclinaison de cette boucle en région. C'est devenu très simple pour eux de se coordonner et de décider de passer ou non à l'action."

Tristan Mendès-France, maître de conférence associé à l'université de Paris à franceinfo

Un phénomène qui interpelle aussi la justice et en particulier le Parquet national antiterroriste (Pnat). La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie à dix reprises depuis 2017 pour des affaires relatives à l'ultradroite, contre aucune les années précédentes.

A moins de cinq mois de l'élection présidentielle, les partisans de l'ultradroite n'ont sans doute pas fini de faire parler d'eux, d'autant qu'ils ont trouvé avec Eric Zemmour un pôle d'attraction, comme le rappelle Le Monde (article payant). "Dans les équipes de campagne qui se montent aujourd'hui autour d'Eric Zemmour, il y a ce qu'on appelle un compromis nationaliste, qui est une notion qui vient de la longue histoire de l'extrême droite française", confirme à franceinfo l'historien et spécialiste de l'extrême droite européenne Nicolas Lebourg.

Entre un contexte électoral qui se radicalise dangereusement et une crise sanitaire à rallonge où les théories du complot sont devenues légion, l'ultradroite pourrait bien devenir une sérieuse menace pour notre démocratie. "Même si ce n'est pas une menace plus importante que celle liée au terrorisme islamiste, nous savons que nous aurons malheureusement, un jour ou l'autre, un Anders Breivik français", prévient un magistrat antiterroriste.

BTA

mardi 26 octobre 2021

ZEMMOUR CONTRE YVAN BENEDETTI

Yvan Benedetti président de la République ?


Connaissez vous Yvan Benedetti, président de l'Oeuvre Française dissoute grâce à l'intervention de Manuel Valls. Ce groupuscule fondé par Pierre Sidos en 1968 était le plus ancien groupe d'ultra-droite encore en activité.
 L'OF ne s'est jamais caché de sa pensée radicale. Son journal Le Soleil – qui sera interdit de vente et de publicité en 1990 en application de la loi Gayssot – se plaçait sous le patronage de Drumont, Barrès, Maurras, Alexis Carrel et Robert Brasillach (numéro d'octobre 1970) et a titré en "une" à plusieurs reprises, "La pieuvre sioniste" (notamment en décembre 1971 avec une caricature de Golda Meir, chef du gouvernement israélien, sous les traits de la pieuvre, puis dans le numéro de janvier/février 1990, sans référence cette fois à une personnalité).

C'est ainsi qu'a l'instar de Charline Vanhoenacker https://www.balancetonantisemite.com/2021/09/charline-vanhoenacker-et-sa-triste.html, Yvan Benedetti s'attaquer au "Zioniste" Eric Zemmour .
"Zemmour nouveau Zorro ou agent Sioniste ?"
Mais Qui se cache derrière le "Zioniste", vous l'aurez compris, le JUIF .
Voilà plus de 40 ans que les juifs l'obsèdent . "Ils sont partout...." Benedetti leur donnent même un petit non, "Les Judapos". il s'en délecte . 

Imaginez pour lui qu'un juif soit président. Insupportable pour ce malade convulsif qui ne donne que dans l'excès, comme lors des manifestations des gilets jaunes ou encore dernièrement pour la manifestation de pass sanitaire, où là il s'en prenait aux forces de l'ordre: https://twitter.com/yvan_benedetti/status/1425176593941606403?s=21
Révulsé de voir arriver un représentant du "JUDAPO"à la course présidentielle, notre antisémite notoire décide de franchir le pas et annonce lors de son meeting au Puy-en-Velay le 25 octobre sa candidature aux présidentielles 2021.

Communiqué d’Yvan BENEDETTI publié dans son torchon https://jeune-nation.com/actualite/actu-france/du-puy-en-velay-yvan-benedetti-annonce-sa-participation-a-lelection-presidentielle

 "L’heure est grave. Tout au long de notre longue histoire, jamais la France n’a été confrontée à de tels périls. Nous assistons, impuissants, à l’effondrement de l’Autorité, la restriction de nos libertés, la destruction de notre identité et à la perte du sacré.

Notre pays s’efface pour n’être plus qu’un conglomérat de communautés, de tribus et d’individus dé-personnifiés. C’est le règne de l’étranger, des minorités, de l’Argent-Roi, de la régression sociale, de l’effondrement démographique… La France est en danger de mort !

Et pourtant, venus du plus profond de notre histoire et de notre peuple, des forces de résistance se lèvent pour refuser ce déclin. La France est un miracle qui ne peut pas mourir.

J’affirme,

– Que la France a encore un avenir ;

– Que la France avec son histoire, sa langue, sa civilisation est notre bien le plus précieux ;

– Que l’espérance est nationaliste et que seul, le nationalisme peut embraser les âmes et fortifier les cœurs ; Il porte l’énergie vitale qui rendra possible cette Révolution Nationale nécessaire au rétablissement de la France et au maintien vigoureux de notre grande civilisation européenne.

En conséquence, c’est du Puy-en-Velay, cette ville enracinée où est pratiqué le culte marial le plus ancien, du Puy-en-Velay qui est le départ de la Via Podiensis, un des quatre chemins français du pèlerinage de Compostelle et aussi du Puy-En-Velay, cette citée d’où est parti la 1ère Croisade, celle du petit peuple, que j’ai annoncé ce samedi 23 octobre, ma participation à l’élection présidentielle de 2022.

Toutes ces dernières élections, les trotskistes arrivent à présenter deux candidats alors que nous sommes absents et que nous sommes condamnés à assister en spectateurs à ce moment important de la politique française. Pour cette prochaine élection présidentielle, le système voudrait nous enfermer dans le faux choix entre une candidature du reniement et celle de l’imposture.

Le Pen n’est pas la solution : elle est le problème, car, enfant de 68, elle a renié les fondamentaux du combat du Front National en se liant les mains avec la dédiabolisation et commis le pire crime de parricide. Avec Le Pen, c’est rien ne change, pour que rien ne change!

Zemmour n’est pas non plus la solution : il est le symptôme du mal qui nous ronge et au mieux un médicament placebo. Il en appelle à la 5ème République et au retour du RPR. C’est chérir les causes du mal… Avec Zemmour il faut que tout change pour que rien ne change.

J’appelle tous les Français non reniés qui refusent ce jeu de dupe et qui veulent sortir de ce face à face artificiel et stérile à me rejoindre et à me soutenir. Entre la gauche hallal et la droite casher qui se présentent comme seules alternatives à l’oligarchie, nous prônons un nationalisme 100% Fabrication France. Il faut créer un pôle politique alternatif et faire triompher la révolution nationale au service des seuls intérêts français. Il faut que tout change pour que tout change !

Depuis plus de 35 ans, je suis à l’avant-garde du combat pour le rétablissement de la France. J’ai été au cœur de toutes les révoltes contre l’État profond, que ce soit dans le mouvement de la Manif Pour Tous, puis des Gilets Jaunes et encore aujourd’hui contre la tyrannie sanitaire rendue possible par la manipulation des esprits autour d’une épidémie très artificielle.  

Rien ni personne ne peut me faire dévier de ma route et de mon combat.

Cette candidature est l’Acte 1 de la reconquête nationale.

Rendons ensemble cette candidature qui est nécessaire, possible.

En avant la victoire, maîtres chez nous !"

CONCLUSION

Il prend ses désirs pour la réalité, comme tous ceux de sa secte . Ayant plusieurs plaintes à son actif il devra répondre de ses actes avant de pouvoir briguer un post de président .

(Ceci est bien entendu une fiction)

LES CONS NE DOUTENT DE RIEN ...


BTA VEILLE 


mercredi 9 juin 2021

Bracelet électronique pour Yvan Benedetti et son ami Lalin !

D'une pierre deux coups !


Le 20 mars dernier nous signalions une vidéo interdite qu'Hervé Ryssen venait de republier intitulée « Les Juifs, l’inceste et l’hystérie » qui lui avait déjà valu une condamnation en 2018.Dans la foulée nous signalions également Yvan Benedetti qui le relayait quelques jours après. 
Lorsque BTA entre en action
Une 17ème condamnation pour Ryssen. Hervé Lalin, de son vrai nom, et le militant d’extrême droite Yvan Benedetti ont été condamnés mardi respectivement à huit mois de prison sous bracelet électronique et 10 000 euros d’amende, pouvant se transformer en emprisonnement en cas de non-paiement, pour la publication d’une vidéo jugée antisémite.
Hervé Lalin a été condamné pour diffamation et provocation publique à la haine envers les juifs, en récidive, pour avoir republié sur son blog, le 12 mars 2020, une vidéo de 37 min baptisée « Les Juifs, l’inceste et l’hystérie », qui lui avait valu une condamnation à un an de prison ferme en 2018. En septembre, il doit être rejugé en appel pour la publication initiale de la vidéo.
Yvan Benedetti, responsable du groupuscule Les Nationalistes, s’est vu infliger 100 jours-amende à 100 euros, pour les mêmes infractions, après avoir publié le 26 mars 2020 cette même vidéo sur le site « Jeune Nation » qu’il administre. Pour le tribunal, « il résulte des propos » tenus dans la vidéo « par Hervé Lalin que les membres de la communauté juive, dans leur ensemble, seraient, de par leur « singularité », naturellement incestueux, ce plus que toute autre communauté ».
Par l’usage notamment des termes tels que « contagion », les propos « contiennent » aussi une « exhortation implicite mais évidente à la haine, à la violence et la discrimination », détaille le jugement. Les deux prévenus ont été condamnés à verser au total 2000 euros de dommages et intérêts et 3000 euros au titre des frais de justice à la Licra et à l’Organisation juive européenne, associations parties civiles. « Nous espérons que cette énième condamnation d’Hervé Lalin le dissuade enfin de répandre la haine comme il paraît s’en être fait une mission jusqu’à présent », a réagi l’avocat de la Licra.

L’avocat d’Hervé Lalin n’a pas souhaité réagir mardi soir, expliquant ne pas avoir eu connaissance des motivations du jugement. Hervé Lalin, ex-membre du Front national, qui se présente comme écrivain et réalisateur, a été condamné une dizaine de fois pour des infractions similaires – diffamation, injure ou provocation à la haine en raison de la race ou de la religion. 


BTA et ses amis ont encore fait le Job .


PS: A  la Licra : Il est bien de faire des communiqués, mais il serait bien aussi de ne pas avoir honte de nommer ceux qui vous livrent les pièces à charge . En tout bien tout honneur .

La bise.

mardi 8 juin 2021

Emmanuel Macron giflé en public ! La Fachosphère se délecte ...


 Dans la série " Nous sommes des ordures", nous vous présentons Yvan Benedetti  et Manu Desgranges alias Le Réveil des Moutons . Ces derniers se délectent via twitter de se qu'ils qualifient de " Gifle de l'honneur", concernant l'agression dont le Président Emmanuel Macron était victime aujourd'hui ! Incitation à la violence à l'encontre d'un dépositaire de l'autorité publique peut coûter cher .....

En veritable fille de joie du click, @ManuLRDM prêt à tout pour avoir un peu plus de visibilité âpres avoir tapiné auprés de De Vizio, cherche à interviewer le gifleur pour un peu de lumière juste pour vendre ses tshirts négationistes .


Habitué des Tribunaux ce n'est pas ça qui arrêtera Benedetti .  Plusieurs fois condamné mais toujours libre, libre de distillé sa HAINE . 

Négationniste dans l'âme 

avec son brin d'antisémitisme 



Pour lui la Justice serait aux mains des juifs !


Concernant ses infâmes tweets et posts une plainte a été déposée ...

RENDEZ VOUS AU TRIBUNAL

Nul ne nous échappera ! Comme Dieudonné, comme Alain Soral, comme Hervé Rysen, comme Ahmed Moualek...ton heure viendra . La bise.

BTA 

 

PS: D'après un de ses proches :"Yvan Benedetti aurait aimé être juif" 



samedi 30 janvier 2021

YVAN BENEDETTI ET SA GARDE A VUE AUX CÔTÉS D’HERVÉ RYSSEN !



Yvan Benedetti fut placé en garde à vue mardi matin, aux côtés de son ami Hervé Ryssen suite à une plainte de l'équipe du "Petit Journal" : https://www.balancetonantisemite.com/2021/01/bonne-nouvelle-yvan-benedetti-mis-en.html comme vous le confirme notre article .

Le voici, ci-dessous dans une courte vidéo ne relatant ses 48 h de souffrance..., ses échanges avec l'antisémite Hervé Ryssen placé dans une cellule juste à côté de la sienne LOL ! "Les cons ne doutent de rien", paraît il . Nous noterons qu'il y appelle à lutter physiquement ??? 

Ce dernier ne semble pas avoir apprécier notre article du 27/01/21 
Yvan Benedetti et Hervé Ryssen seront convoqués pour ce procès  le 18 mai à 13h30, au tribunal de Paris Porte de Clichy .

BTA FAIT LE JOB !


PS: Nous aussi, nous pensons à toi mon petit Yvan...



mercredi 27 janvier 2021

BONNE NOUVELLE: YVAN BENEDETTI MIS EN GARDE A VUE !

Yvan Benedetti placé en garde à vue  Depuis hier matin, mardi 26 janvier 2021, le chef des Nationalistes et directeur de Jeune Nation, Yvan Benedetti, est en garde à vue pour « agression en bande organisée ».



Cela fait suite à la manifestation anti PMA d’octobre 2019, au cours de laquelle il s’en prend à un groupe d’antifasciste , comme vous le montre la vidéo ci-dessous. 

LES ANTIFASCISTES NE FURENT PAS LES SEULS À SUBIR LES FOUDRES DE CET HYSTÉRIQUE ANTISÉMITE . 

En octobre 2019,  BENEDETTI accompagné de son ami antisémite Hervé Ryssen agressaient les journalistes du "PETIT JOURNAL"Quotidien de la chaîne canal plus, comme vous le montre cette autre vidéo 

Décidément 2019 n’était pas son année ! Le 12 avril 2019 ce dernier était convoqué devant la commission d’enquête parlementaire sur la lutte contre les groupuscules des d’extrême-droite, comme l'atteste le document ci contre . 


Devant cette commission, Yvan Benedetti a remis en cause la réalité du génocide des juifs durant la Seconde Guerre mondiale, tel qu'établi par les historiens contemporains. "Vous me parlez des nombreuses études et documentaires, mais cela ne veut pas dire grand-chose. Un film avec un bon scénario et de bons acteurs, vous lui faites dire ce que vous voulez", a-t-il lancé aux parlementaires.  

Pour lui, le chiffre de six millions de juifs tués dans le cadre de la Shoah est du "pipeau". "Il y a eu des morts, bien évidemment, mais pas six millions", a-t-il annoncé en estimant que le nombre de victimes dans plusieurs camps de la mort ont été revus à la baisse. "Regardez les chiffres qui ont été annoncés pour le camp d'Auschwitz : on est parti de 4 millions de morts, et aujourd'hui le chiffre officiel est de 200 000", dit-il par exemple, alors que les historiens s'accordent sur le nombre d'1,1 million de morts dance ce camp. Selon la commission, ces déclarations violent la loi Gayssot du 13 juillet 1990, qui prohibe la contestation des crimes contre l'humanité commis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Benedetti fait parti de ces nationalistes dont l'amour de la France passe par l'Iran et la haine de tout ce qui peut être cosmopolite ! Il déclare: "il faut gagner du terrain, montrer aux français ce que nous sommes...." Nous vous laissons découvrir la suite en image !


Pour montrer aux français ce qu'il représente ...il peut compter sur nous !

Nous demandons que son incarcération soit envisagée .

Nous exigeons également la dissolution de "Jeune Nation" cette filiale de l'oeuvre Française , qui régulièrement propage et incite à la haine . 

Nous ne lâcherons rien ! Affaire à suivre 

BTA

jeudi 27 août 2020

Les Racines du Mal !


L'antisémitisme a ses adeptes,  également issu d'un mélange de théories et de représentations négatives, forgées à partir du IVe siècle de l'ère chrétienne, puis reprises sous une forme plus « laïque » en Allemagne et en France du milieu du XIXe siècle jusqu'au début des années 1920. Ces théories, longtemps marginalisées au sein d'une élite, connaissent, avec la mise en place du nazisme, leur heure de gloire par leur diffusion aux foules. Comment le peuple allemand en est-il venu à détester les Juifs au point d'entreprendre, dans la joie et en toute bonne conscience, leur extermination systématique.
Dieudonné , Vincent Reynouard, Alain Soral, Yvan Benedetti, Jérôme Bourbon adeptes de ces théories d'un autre temps,tous partisans d'une certaine "liberté d'expression"ne sont rien d autre que des colporteurs de haine comme vous le dévoile la vidéo ci-dessous.
Comme tous citoyens ils sont soumis aux lois de notre République ! 
Il est essentiel de rappeler à 
nos magistrats beaucoup trop coulant avec une certaine "Dissidence" 
quelques textes de lois qu'ils semblent ignorer : 
l'article 412-3 du Code pénal qui définit un mouvement insurrectionnel comme " toute violence collective de nature à mettre en péril les institutions de la République ou à porter atteinte à l'intégrité du territoire national"

L'article 412-4 prévoit pour sa part que "est puni de quinze ans de détention criminelle et de 225.000 euros d'amende le fait de participer à un mouvement insurrectionnel.
Quant à l'article 412-6 il dispose que "le fait de diriger ou d'organiser un mouvement insurrectionnel est puni de la détention criminelle à perpétuité et de 750.000 euros d'amende".

L'affaire Myriam Le Roy , rappelez vous ! 

Harcelée en 2013 lors de la quotidienne de Canal + suite à sa chronique sur Dieudonné.
En 2013, Myriam Leroy se payait Dieudonné dans l’une de ses chroniques de l’émission la Nouvelle Edition sur Canal+.


 Une prise de parole forte, avec l’intelligence et l’ironie que l’on connaît à l’animatrice de Pure FM. Et un acte engagé qui lui a valu de nombreuses menaces de mort mais aussi de viol ainsi que des insultes sexistes absolument ignobles. Cinq ans plus tard, la journaliste revient sur le harcèlement qu’elle a subi, dans une vidéo témoignage bouleversante et terriblement lucide.( https://www.flair.be/fr/lifestyle/video-myriam-leroy-harcelement-sexiste/

« J’aimerais te sodomiser avec une banane. », « J’aurais préféré tuer cette pouffiasse. ». Les mots sont d’une extrême violence. Un torrent de haine et un acharnement qui visant non seulement l’auteur des propos mais surtout la femme derrière la prise de position. Lorsqu’elle signe 1 minute 48 de brillante invective contre l’humoriste aux propos antisémites, Myriam Leroy n’imagine pas que cette intervention télévisée lui vaudra de multiples menaces de meurtre comme de viol et d’innombrables commentaires à caractère sexuel.
L'affaire Ouradour démontre une fois de plus les conséquences de cette "Liberté d'expression"tant souhaitée par ces antisémites.
Le cas Reynouard. 
Pris au piège , la bête se débat .....

Dieudonné au secours de son ami négationniste Reynouard ...
Vous me direz ils ne sont pas les seuls !
Effectivement ! 
Quand les nazis prétendaient que le Coran annonçait la venue d'Hitler




Alors que, dans « Mein Kampf », Hitler évoque l'infériorité raciale des peuples non européens, pendant la dernière guerre, la propagande allemande en Afrique du Nord tentait de le présenter comme « le protecteur de l'islam ».
« Achever le travail du prophète »
C'est ce que nous révèle David Motadel, professeur d'histoire internationale à la London School of Economics and Political Science, dans l'ouvrage Les Musulmans et la Machine de guerre nazie, qui vient d'être traduit en français**. David Motadel est déjà l'auteur d'Islam and Nazi Germany's War. Il raconte que Heinrich Himmler, l'un des plus hauts dignitaires du IIIe Reich, donna l'ordre à l'Office central de la sécurité de « trouver quels passages du Coran fournissent aux musulmans un fondement à l'opinion selon laquelle le Führer était déjà prédit dans le Coran et [avait] reçu l'autorisation d'achever le travail du prophète ». Les experts de la section Orient de l'Office central de la sécurité du Reich finissent par lui répondre que Hitler ne pouvait tout de même pas être décrit comme un prophète. En revanche, pourquoi ne pas le présenter en « Issa » (Jésus), dont le retour était « prédit dans le Coran et qui, à l'instar du chevalier George, triomphe du géant Dajjal, roi des juifs, à la fin du monde ».
De l'extrême droite à l'extrême gauche même combat !
Aujourd’hui, l’antisémitisme est également d’essence gauchiste et islamiste, parfois menaçant, agressif, violent à l’égard des personnes, enfants compris. À l’extrême gauche, où le clientélisme électoral est évident, l’antisémitisme et le complotisme, de moins en moins dissimulés derrière l’antisionisme, se répandent, malgré les dénégations des Mélenchon et autre Besancenot.
Qui peut encore contester la principale source de l’antisémitisme actuel ? Or les islamistes qui, malheureusement, ont le vent en poupe jusqu’au sommet du CFCM, prétendent (en forme de diversion ?) que les musulmans sont victimes d’un racisme généralisé, voire d’un racisme d’État, alors que les juifs fuient les quartiers où ils étaient majoritaires, pour échapper au racisme et aux agressions et aspirer à une vie normale. Pourtant, l’islam politique ne cesse de se victimiser, allant jusqu’à organiser, avec le concours de l’extrême gauche autoproclamée « antiraciste », des manifestations contre une islamophobie fantasmée, alors que notre critique est focalisée sur l’islam radical, politique, extrémiste, et non sur la majorité des Français musulmans qui ne rejettent pas la République (même si la moitié des jeunes musulmans privilégient la charia, si on en croit certains sondages, comme celui réalisé pour l’Institut Montaigne).
La réalité est que le racisme qui gangrène le plus la société française, c’est l’antisémitisme. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : le ministère de l’Intérieur vient de rendre publiques les statistiques des actes racistes et xénophobes en 2019 : il a recensé 687 faits antisémites, 1052 faits antichrétiens et 154 faits antimusulmans. Or il y a au moins dix à quinze fois plus de musulmans que de juifs en France et dix à quinze fois plus de chrétiens que de musulmans. On imagine donc la pression que subissent les juifs aujourd’hui !

L'incitation à la haine et l'antisémitisme représentent un fléau qui menace les fondements même de nos sociétés.
Que la justice fasse son boulot ! 
BTA.
e

mercredi 26 août 2020

Réunion nationaliste complotiste, les 3 leaders anti-juifs s'exprimaient et il y a du lourd ,comme d'habitude


LE COMPLOTISME NE PASSERA PAS !
PLAINTE DÉPOSÉE. 
Incitation à l insurrection , appel à la guerre civile, racisme, homophobie et compagnie . 
Voici les thèmes abordés lors de la réunion ( Gilets Jaunes) organisée par l’ultra droite névrotique organisée par Ryssen, Bourbon, Benedetti, Soral et un porte parole de l'Action Française  . Le Juif et Israël .....
Lien YouTube de ses vidéos 
Vidéo 2 https://youtu.be/1BeCS2VmLvs
Vidéo 1 : https://youtu.be/0-KfBAstvr0




samedi 9 mai 2020

Pour Yvan Benedetti : "La deuxième guerre Mondiale est devenue le point de Détail du prétendu Holocauste" !

Dans une vidéo publiée sur YouTube, le 8 mai 2020 Yvan Benedetti déclare :
" Le 8 mai d’ailleurs, on ne sait pas très bien ce que célèbre le système, puisqu’aujourd’hui la seconde guerre mondiale est devenue un détail du sort des JUIFS pendant cette période. Et cette seconde guerre mondiale est devenue
 le point de détail du prétendu Holocauste" .


 
Cela nous rappelle cette sulfureuse phrase de Jean-Marie Lepen pour laquelle il fut condamné. Le dirigeant de Jeune Nation de s’arrête pas là. Il appelle à braver le Confinement pour le 10 mai et encourage tous ceux qui le peuvent à se rendre devant la statue de Jeanne D’Arc la plus proche .

Nous accusons MR Yvan Benedetti d’incitation à la haine et de négationisme . Nous appelons toutes les associations compétentes à déposée plainte pour incitation à la haine . 
Nous interpellons également les autorités pour mise en danger de la vie d’autrui en période de confinement sanitaire. 

BTA FAIT SON JOB .

mardi 10 mars 2020

YVAN BENEDETTI , LA RACINE DU MAL !



Yvan Benedetti condamné en appel pour la non-dissolution de l'Oeuvre française au mois de juin 2019 , n’a pas fini de faire parler de lui . 
Petit extrait en vidéo:

Cet extrémiste radical n’a pas oublié ses premiers amours . 
Le voici en compagnie de révisionnistes, négationnistes, antisémites, anti-sionistes , racialistes ..
Bref il ne lui manquait qu' une panoplie,
celle de NAZI !
Nous vous présentons sa nouvelle garde rapprochée, les ex de la Division Nationaliste Révolutionnaire, LA DNR .

 Dissoute dernièrement pour renaître sous le nom d’Honneur et Nation . 

Son Président Sébastien Dudognon a été condamné pour provocation à la haine .
En 2018 Il écope de trois mois de prison avec sursis et de 4.000€ d'amende.
Mais il semblerait que cela ne lui ai pas suffit .
Nous le connaissons bien voici quelques uns de ses nombreux posts :

Assez explicite non ! Plusieurs plaintes sont encore en cours  .

En ce qui concerne Kevin Cruel , c'est un résidu de Skinhead , un grand nerveux avec un QI de moule.
Le voici à droite sur cette vidéo :
Plus proche de l'animal que de l'humain !



Enfin, Jérôme Galuppini . Ils sont les ex de la Division Nazie de la DNR.
Ci-dessous en compagnie de leur ex mentor "Jeff Johann Faust .


Tous ces dégénérés réunis pour une seule et même cause . La haine de l’étranger et la haine du juif . 
Alors nous voulions leur laisser un petit message : 
VOS TAUPES VOUS EMBRASSENT !😂😂😂
Ils font un excellent job ! 
Nous ne vous lâcherons pas . 
À très vite .....

BTA 

jeudi 9 mai 2019

YVAN BÉNÉDETTI MIS À L’AMENDE ! 😀😅

Ça pleurniche , ça se lamente .
L’Oeuvre Française et  la  complainte de leur gourou fiché s
privé de ses droits civiles et familiaux. .
Ps : Ta famille va enfin prendre des vacances . 🍸🍸🍸



dimanche 17 mars 2019

SALUT NAZI , PARIS EN FEU ! NOUS NE SOMMES PAS EN 40 , MAIS EN 2019 !


Nous demandons la dissolution du groupuscule Jeune Nation succursale d’Yvan Benedetti fiché s , la fermeture d’Egalité et réconciliation journal antisémite, ainsi que l’ interdiction de spectacle pour Dieudonné.




dimanche 2 décembre 2018

Yvan Benedetti se bagarrant lors de la manif gilets jaunes

Yvan Benedetti qui proclame être  antisioniste, antisémite, antijuif, face à des antifas qui l'ont reconnu ☺ .Pourtant les deux extrêmes  s'entendent bien sur certains points .