jeudi 30 juillet 2020

Alain Soral déféré devant un juge d’instruction.


L'heure est venue, il va falloir passer à la caisse .

Le procureur de la République a demandé la mise en détention provisoire.

L’article 52 de la loi du 29 juillet 1881 prévoit la détention provisoire pour la provocation aux crimes et délits portant atteinte aux intérêts de la nation.


Si cette demande est accordée par le juge des libertés, Alain Soral risque l’emprisonnement pour une durée indéterminée.

Nous vous l'annoncions déjà dans cette vidéo.
"Nous ne sommes pas les autres"
Soral ira en taule, une évidence non !

BTA a fait le job !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire